Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 00:30
Fleur de cerisier Vol 459 - Aline Apostolska

«  Le 24 juin, le vol 459 en partance de Paris s’est abîmé en mer. C’est la proposition de laquelle sont partis quatre auteurs québécois de talent pour imaginer des histoires haletantes, touchantes, intrigantes. »

 

Voici celle d’Aline Apostolska

 

****************

 

« On finit toujours par ressembler aux gens qu’on aime, surtout quand on a librement choisi cet amour. »

 

« Anh Dao » : Fleur de cerisier. C’est le prénom de ma mère…

 

Mark-Chung Nguyen avait 4 mois quand sa mère de 15 ans, Anh Dao, l’a déposé dans les bras de Tiên et Van Kim, faisant d’eux ses parents d’adoption. Ils se trouvaient alors aux Philippines, dans le camp de réfugiés de Subic Bay et s’apprêtaient à traverser les eaux agitées du Pacifique vers la base de Darwin, en Australie. Un enfer qui dura plus de 60 heures, sans boire ni manger. C’était le 22 octobre 1975. Van Kim travaillait alors comme commandant de la marine sud-vietnamienne. À 21 ans, en 1964, l’Armée de la République du Viet Nam lui avait alors confié une importante mission : se battre contre le Viêt công communiste du Nord. Jamais il ne se sera remis d’avoir eu à abandonner son engagement. De l’Australie, il fut accueilli à Montréal avec sa femme et ses trois fils, dont le petit de quatre mois. Mark-Chung est un enfant de la guerre du Viêt Nam. Est-ce que cette période sombre de l’histoire a pu laisser en lui, à un si jeune âge, des stigmates de l’horreur?

 

« Le passé est comme une lame de fond prête à vous noyer. »

 

Alors que sa mère d’adoption vient de mourir et que sa femme est enceinte, Mark cherche à faire la lumière sur son passé. En allant fouiller dans ses origines, il bouscule la tranquillité de son quotidien. En est-il plus heureux? Quelle sera l’ampleur des déceptions? Des blessures profondes? Des joies trop grandes dont il sera beaucoup trop tard pour pouvoir en jouir? Mark a reçu le plus beau cadeau de la vie, celui d’avoir été « choisi et aimé » de ses parents. Il en est profondément reconnaissant. Malgré les gènes, il est celui qui leur ressemble le plus. Docteur en physique nucléaire à McGill, les découvertes des derniers mois viendront remettre sa vie en question. Comment peut-on concevoir de donner la vie alors que son travail l’amène à « fabriquer la  mort »?

 

 « Aussi douloureuse et perturbante qu’elle soit, cette plongée dans mon histoire… s’avère nécessaire. »

 

L’histoire se déroule entre Boston et Ho Chi Minh-Ville, Los Angeles et Montréal. Le 24 juin, alors qu’il fête son trente-huitième anniversaire, Mark est à l’aéroport Trudeau de Montréal. Il attend une passagère du vol 459 en partance de Paris. Lorsque l’avion s’abîme en mer, elle emporte dans ses flots un lourd secret. Il avait rendez-vous avec son histoire...

 

« À trop se retourner, on risque la chute. »

 

Je ne m’attendais pas à être happée à ce point par ce livre, quel coup de cœur! Aline Apostolska, québécoise d’origine macédonienne, a comblé plus que mes attentes avec son roman appartenant à la série de quatre tomes du « Vol 459 ». Elle parle avec poésie du lien et du lieu d’appartenance, de l’identité, du destin, de la paternité, de la nostalgie et de tant d’autres sujets. L’intrigue est e-x-c-e-l-l-e-n-t-e. Le dénouement amené avec brio. Cette histoire d’une grande sensibilité m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Un court roman que j’ai lu d’une traite sans ne pouvoir m’arrêter. Il faut ABSOLUMENT que je découvre d’autres de ses romans!

 

« Mon père est un chêne. Il a conduit sa vie comme il a dirigé ses navires, sans jamais ployer devant les ennemis ou les aléas de la vie. Si j’avais dû choisir un père, c’est lui que j’aurai choisi. La paternité a cela d’unique qu’elle est un choix. Le père est celui qui reconnaît un enfant comme le sien, qu’il en soit ou non le géniteur. »

 

Pour lire mon avis sur « S.A.S.H.A., vol 459 » de Martin Michaud c’est ICI

 

******************

 

« Anh Dao » : Fleur de cerisier.

Parce que l’amour du cœur est le plus fort…

 

Merci à mon sweet manU pour la superbe photo :-*

Fleur de cerisier Vol 459 - Aline Apostolska
Fleur de cerisier Vol 459 - Aline Apostolska

commentaires

le livre-vie 08/04/2016 22:31

Bon, bon, bon... Je suis tentée... Et ce n'est pas bien d'être tentée... grrr Je dois être raisonnable je te rappelle!

Nad 09/04/2016 02:33

Arf la raisonnabilité c'est pas trop mon fort non plus mdrrrrr
Mais il est VRAIMENT bon (gros sourire), tu l'adorerais Céline! (oups désolée) ^^
Bisous et bon weekend

claudialucia 07/04/2016 22:43

Un livre qui paraît très riche. J'aime beaucoup de ce thème de l'adoption, de la filiation par l'amour.

Nad 08/04/2016 00:38

C'est ce qui m'a le plus touchée dans ce roman! Certains passages sont d'une incroyable douceur...
Bisous Claudia

Jerome 07/04/2016 09:22

Jamais entendu parler mais tu donnes envie.

Nad 08/04/2016 00:37

L'idée est vraiment originale...

Nadège 06/04/2016 16:58

C'est vraiment une belle idée ces différents regards. Il semble se dégager de ce livre-ci une jolie sensibilité. Bises.

Nad 07/04/2016 01:34

Beaucoup de sensibilité et de beaux sentiments comme ceux de l’amour et de la complicité. J’ai été très émue par certains passages de ce roman… Je t’embrasse

le Bison 05/04/2016 22:34

"Un court roman que j’ai lu d’une traite sans ne pouvoir m’arrêter."
T'avais une caisse de Chambly à portée de main, décapsuleur à la ceinture compris. A moins qu'un bellâtre velu comme un grizzly te prépare mojito et sex on the beach... :D

Nad 08/04/2016 00:41

N’empêche que l’idéal ce serait d’avoir un mâle poilu, (quelques poils au moins!) AVEC un décapsuleur dans sa poche. Ça éviterait d’avoir à prioriser… ^^

le Bison 07/04/2016 21:53

N'empêche que je ne suis pas poilu comme un grizzly, mais moi j'ai toujours un décapsuleur dans ma poche !! Ben quoi, chacun a ses priorités...

Nad 07/04/2016 01:32

Ptdrrrrrrrrrrrr « décapsuleur à la ceinture », tiens j’y avais pas pensé mais c’est une mautadine de bonne idée ça! Tabarnak que tu l’as l’affaire toé!!! ^^

Remarque, à choisir j’préfère effectivement un mâle bien poilu genre grizzly en rut pour me faire boire aux p’tits soins un sex on the beach! Ben quoi, une fille a ses priorités......... :D

manU 05/04/2016 21:46

Avec un titre pareil, comment résister ? ^^

Nad 07/04/2016 01:21

Et une magnifique photo pour accompagner le livre :-*
M'ciiiiiii :D

Chrisdu26 05/04/2016 20:37

Tu nous avais déjà happé avec Sasha et tu renouvelles une fois de plus avec Fleur de Cerisier. J'adore l'idée des quatre auteurs pour un même vol avec ses intrigues, ses secrets, ses personnages. Il va falloir que je me lance. J'aime beaucoup la couverture du livre et une très belle photo de Sweety.

Merci Ma Douce fleur des Neiges <3 <3 XXX

Nad 07/04/2016 01:18

J’crois que tu adorerais cette "Fleur de cerisier", sans doute beaucoup plus que S.A.S.H.A. même si, on s’entend, Martin Michaud est pas mal plus mignon ^^

L’idée des quatre auteurs avec quatre dénouements sur un même thème de base est vraiment géniale. Maintenant j’ai tellement hâte de découvrir les deux autres, sauf qu’il me faudra patienter, ils sont en épuisement de stock en librairies! Crotte! (ou tabarnak :D)

Ce qui m’a énormément touchée dans celui-ci c’est le lien d’amour filial, celui du coeur bien plus fort que celui des gènes. Le lien d’appartenance et l’identité comme les piliers de la relation d’amour vraie. J’crois que je ne l’ai pas assez exprimé dans mon billet alors que c’est ce qui m’a le plus touchée.

Magnifique photo oui! :-*

Pleins de gros becs sur ta joue ma p’tite bulle de savon d’amour <3 <3 XXX

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher