Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 12:21

 

 

Joyeux anniversaire mon beau Vincent d'amour, déjà 16 ans, je suis tellement fière de toi!

 

Je t'offre cette chanson d'AC/DC, ta favorite <3

 

BANANAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!!!!

(promis j'ferai pas ça devant tes amis ce soir ^^)

 

Ta maman qui t'aime xxxxxx

 

******************

 

Highway to hell

(clicker ici pour voir la vidéo)

 

Living easy, living free
Season ticket on a one-way ride
Asking nothing, leave me be
Taking everything in my stride
Don't need reason, don't need rhyme
Ain't nothing I would rather do
Going down, party time
My friends are gonna be there too

I'm on the highway to hell
On the highway to hell
Highway to hell
I'm on the highway to hell

No stop signs, speed limit
Nobody's gonna slow me down
Like a wheel, gonna spin it
Nobody's gonna mess me around
Hey Satan, paid my dues
Playing in a rocking band
Hey mama, look at me
I'm on my way to the promised land, whoo!

I'm on the highway to hell
Highway to hell
I'm on the highway to hell
Highway to hell

Don't stop me

I'm on the highway to hell
On the highway to hell
I'm on the highway to hell
On the highway
Yeah, highway to hell
I'm on the highway to hell
Highway to hell
Highway to hell

And I'm going down
All the way
Whoa!
I'm on the highway to hell

 

 

 

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 15:49

 

Leonard Cohen à sa muse, Marianne Ihlen, décédée en juillet dernier:

« Sache que je suis si près, derrière toi, que si tu tends la main, tu peux atteindre la mienne. Au revoir, ma vieille amie. Mon amour éternel. Rendez-vous au bout du chemin. Je te rejoindrai bientôt. »

Chanteur, poète et musicien, il incarnait la vie, l’amour, le désir...

Prenez le temps d'écouter cette danse...

Dance me to the end of love (Clicker sur le lien pour la vidéo)

 

Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic 'til I'm gathered safely in
Lift me like an olive branch and be my homeward dove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

 

Oh, let me see your beauty when the witnesses are gone
Let me feel you moving like they do in Babylon
Show me slowly what I only know the limits of
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

 

Dance me to the wedding now, dance me on and on
Dance me very tenderly and dance me very long
We're both of us beneath our love, we're both of us above
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

 

Dance me to the children who are asking to be born
Dance me through the curtains that our kisses have outworn
Raise a…

Dance me to the children who are asking to be born
Dance me through the curtains that our kisses have outworn
Raise a tent of shelter now, though every thread is torn
Dance me to the end of love

 

Dance me to your beauty with a burning violin
Dance me through the panic till I'm gathered safely in
Touch me with your naked hand or touch me with your glove
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love
Dance me to the end of love

 

 

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 23:37
Quand un Bison fête son anniversaire sur la banquise du phoque en Alaska

Joyeux anniversaire Bison! Sors ta tuque pis tes mitaines, tu vas te geler les majeurs sur la banquise... ^^

 

Qu’un nuage Unibrouesque déverse une pluie de bonheur au-dessus de ton Ranch, qu’il fasse frémir tes majeurs et fondre ton igloo…

 

Joyeux anniversaire tabarnak!

 

LA COMPLAINTE DU PHOQUE EN ALASKA
(paroles et musique: Michel Rivard pour Beau Dommage)

 

Pour l'écouter Clicker ici


Cré-moé, cré-moé pas
Quéqu'part en Alaska
Y a un phoque qui s'ennuie en maudit
Sa blonde est partie
Gagner sa vie
Dans un cirque aux États-Unis

Le phoque est tout seul
Y r'garde le soleil
Qui descend doucement sur le glacier
Y pense aux États
En pleurant tout bas
C'est comme ça quand ta blonde t'a lâché

REFRAIN:
Ça vaut pas la peine
De laisser ceux qu'on aime
Pour aller faire tourner
Des ballons sur son nez
Ça fait rire les enfants
Ça dure jamais longtemps
Ça fait plus rire personne
Quand les enfants sont grands

Quand le phoque s'ennuie
Y r'garde son poil qui brille
Comme les rues de New York après la pluie
Y rêve à Chicago
À Marilyn Monroe
Y voudrait voir sa blonde faire un show

C'est rien qu'une histoire
J'peux pas m'en faire accroire
Mais des fois j'ai l'impression qu'c'est moé
Qui est assis sur la glace
Les deux mains dans la face
Mon amour est partie pis j' m'ennuie

 

REFRAIN

Quand un Bison fête son anniversaire sur la banquise du phoque en Alaska
Quand un Bison fête son anniversaire sur la banquise du phoque en Alaska
Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 03:06

Joyeuses fêtes sur les airs de Beau Dommage! :D

Nad xx

 

sapdenoel 

 

23 décembre

 

Vidéo(clicker pour l'écouter, vous en ressortirez le sourire aux lèvres, c'est promis! ^^)

 

Beau Dommage

 

J'ai dans la tête un vieux sapin, une crèche en d'sous

Un Saint-Joseph avec une canne en caoutchouc
Était mal faite pis j'avais frettte
Quand je r'venais d'passer trois heures dans un igloo
Qu'on avait fait, deux ou trois gars, chez Guy Rondou

J'ai d'vant les yeux, quand j'suis heureux, une sorte de jeu
Qu'on avait eu une sorte de grange avec des bœufs
La même année où j'ai passé
Le temps des fêtes avec su'a tête une tuque d'hockey
Parce que j'voulais me faire passer pour Doug Harvey

{Refrain :}
23 décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

J'ai sur le cœur un jour de l'an où mes parents
Pensant bien faire, m'avaient habillé en communiant
Chez ma grand-mère c'était mon père
Qui s'déguisait en Père-Noël pour faire accroire
Que les cadeaux ça v'nait pas tout de Dupuis Frères

{Au refrain}

Ça m'tente des fois d'aller la voir pis d'y parler
Fée des étoiles, j'peux-tu avoir un autre hockey?
J'ai perdu l'mien, beau sans-dessein
J'l'ai échangé contre des photos où on voit rien
Une fille de dos qui s'cache les fesses avec les mains

{Au refrain} x2

 

00004606.lrg

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 01:45

 

afrique1

 

Il était bon ce verre de blanc… Onctueux, savoureux… Sauf qu’il m’a coûté mon ordi quand je l’ai échappé sur le clavier hier soir ! Tabarnak ! Oui, c’est le premier mot qui m’est sorti de la bouche. Black out total, des lignes rouges psychédéliques s’affichent à l’écran et puis, plus rien. Envolées les 10 000 photos, les deux dernières critiques que je venais de terminer. Oula…… Respires Nad ! C’est juste du matériel… Penses aux cours de yoga, aux techniques de respiration. Médites. Vas prendre une marche. Enlèves les mauvaises herbes dans le jardin. Reprends une gorgée. Taba… !

Je me suis donc tournée vers le Festival International Nuits d’Afrique, qui se terminait ce soir, et j’ai découvert ou redécouvert des petites merveilles.      

British Dependency  

British Dependency2      

Banda Kakana

Banda Kakana2

Ernesto Dabo

 

Ernesto Dabo2

Lorraine Klaasen      

   

Lorraine Klaasen2

Veeby    

Veeby1

Fefe  

 

Fefe3

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 19:21

Joe Hisaishi, de son vrai nom Mamoru Fujisawa, est compositeur, chef d’orchestre, pianiste et parolier japonais né à Nagano. Son nom de scène a été choisi en hommage au trompettiste de jazz et compositeur Quincy Jones. J’ai découvert ce pianiste extraordinaire à travers ses compositions musicales dans le film Hana-Bi de Takeshi Kitano.  

 

Prenez ce petit 3 minutes 25 secondes pour l’écouter. À 1 minute 38 exactement, les notes qui suivent sont celles qui me ramènent le plus à ce film, et qui me transportent loin, très loin. C’est magnifique…

 

Clicker ici


Hana-Bi1

 

Hana-Bi2

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 15:34

« Les uns et les autres », ce grand film de Lelouch qui met à l’honneur le Boléro de Ravel, m’est presque mythique. J’ai bien dû regarder cette scène une tonne de fois, surtout à l’époque où la danse occupait la majeure partie de mon temps, en danse classique et flamenco. Jorge Donn, danseur argentin, incarne Noureev avec brio, dans une chorégraphie de Maurice Béjart. C'est sublime! Le Boléro, une danse nommée désir…

 

bolero1

 

 

Vidéo de la scène finale du film


 

bolero2

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 01:31

chat2

 

 

À l’occasion de ton anniversaire, Phil, je t’offre à mon tour ce Shine on You Crazy Diamond des grands Floyd que nous aimons tant, et qu’un Bison t’a offert ce soir à travers ses mots touchants. 11 minutes 53 secondes d’émotions à partager. Bon anniv’…!  

 

Elle est ici... :  Shine on You Crazy Diamond

 

Fffffffffffffffffffff (je viens de souffler les bougies!) S’cuse…  

 

 

bougies11

 

 

*****************************************************************

 

14 avril 2014 (ancien post):

 

11 minutes 53 secondes d’émotions extrêmes. Un autre temps, d’autres lieux, d’autres trips … Un sous-sol enfumé, des sofas dépareillés, rue Bourgeau … surtout fermer les yeux pour écouter celle-ci … Karen, Nath, Ralph, Line, Guy, Karine, Éric, Stef, Phil … Du grand Pink Floyd … On se dit tout et trop peu, nos rêves, quelques promesses, on croit que la vie est là, entre nos mains, et elle l’est … Chut, la musique commence. Ce moment est sacré, la musique aussi. Shine on you crazy diamond nous emporte, loin, toujours plus loin …

 

 

Pink Floyd

 

Part 1


Remember when you were young, you shone like the sun. 
Shine on you crazy diamond. 
Now there's a look in your eyes, like black holes in the sky. 
Shine on you crazy diamond. 
You were caught on the cross fire of childhood and stardom, 
blown on the steel breeze. 
Come on you target for faraway laughter, come on you stranger, 
you legend, you martyr, and shine! 

You reached for the secret too soon, you cried for the moon. 
Shine on you crazy diamond. 
Treatened by shadows at night, and exposed in the light. 
Shine on you crazy diamond. 
Well you wore out your welcome with random precision, 
rode on the steel breeze. 
Come on you raver, you seer of visions, come on you painter, 
you piper, you prisoner, and shine!


Part 2


Remember when you were young, 
You shone like the sun.
Shine on you crazy diamond.
Now there's a look in your eyes, 
Like black holes in the sky.
Shine on you crazy diamond.
You were caught on the crossfire
Of childhood and stardom, 
Blown on the steel breeze.
Come on you target for faraway laughter, 
Come on you stranger, you legend, you martyr, and shine!
You reached for the secret too soon, 
You cried for the moon.
Shine on you crazy diamond.
Threatened by shadows at night, 
And exposed in the light.
Shine on you crazy diamond.
Well you wore out your welcome
With random percision, 
Rode on the steel breeze.
Come on you raver, you seer of visions, 
Come on you painter, you piper, you prisoner, and shine!

 

 

Shine-On-You-Crazy-Diamond

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 01:30

Quel excellent musicien de blues et de rock que ce George Thorogood, originaire du Delaware. Années 70, guitare électrique et acoustique, accompagné de ses fidèles Destroyers, il compose ses propres pièces en plus de reprendre de vieux classiques du blues. De la musique à son meilleur !  

 

C’est grâce à toi frérot que je l’ai découvert. La bonne musique, tu t’y connais, toi


Thorogood est au CNA d’Ottawa au printemps. Il est aussi au Métropolis le 17 mai. J’ai eu un vrai coup de coeur en l’entendant, depuis, il m’accompagne dans mes journées. D’ailleurs, je n’en reviens toujours pas que des groupes comme Thorogood ou ZZ Top soient présentés au Centre National des Arts... Les temps ont changé !   


Merci Steph 

 

george-thorogood-07

 

 

Deux que j’aime beaucoup. Prenez le temps de les écouter, elles valent leur pesant d’or…

 

One bourbon, one scotch, one beer

 

 

Bad to the bone


 

George

Published by Nad - dans Musique
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 21:06
Published by Nad - dans Musique
commenter cet article

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher