Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 17:41

67830-gf

 

J'entends déjà d'ici certaines personnes me reprocher d'avoir durement évalué cet ouvrage de Giono. Je ne vous cacherai pas que j'avais de grandes attentes, et je le dis d'emblée, je crois néanmoins que c'est un très beau roman. Toutefois, la surabondance de détails environnants m’a profondément agacée, même si, paradoxalement, c'est ce qui fait le génie de cette œuvre littéraire. Ceux ou celles qui me connaissent auront déjà compris que je me lasse très vite de ce genre de lecture contemplative.

 

Deux personnages principaux habitent les pages de ce livre et s'opposent diamétralement. Antonio, l'homme du fleuve, et le Matelot, l'homme de la forêt. Au fil de ces 280 pages, ils remonteront le fleuve à la recherche d'un disparu. Ils feront la rencontre d'un monde nouveau, non seulement en ces personnes qu'ils croiseront, mais surtout à travers la description du fleuve qui s'écoule, du chant des arbres, des herbes noires pleines de pluie, des «villages collés au sommet des rochers comme des gâteaux de miel»...  Ce «Chant du monde», c'est la beauté qui émane de l'union entre le fleuve et la forêt, métaphore de l'association entre les deux personnages principaux. À travers le fruit de cette alliance, nous serons amenés à nous questionner sur la nature des choses qui nous entourent, matérielles ou non, sur le sens de la vie et les substances vitales essentielles. Et c'est en parcourant ce chant de la nature, parfois calme, parfois agité que nous nous arrêterons pour entreprendre une véritable méditation philosophique par la lecture d'une allégorie profonde et douce...

commentaires

le Bison 07/04/2017 10:08

J'entends déjà d'ici certaines personnes me reprocher d'avoir écrits cette phrase , je n'ai jamais lu Giono mais malgré les qualités certaines de cet auteur, il ne fait pas partie de mes envies.

Pourtant, l'homme du fleuve et l'homme de la forêt... belle image en tout cas... peut-être un jour, mais je ne suis pas pressé, j'ai encore plein d'histoires de cœur (à réparer) ou de majeurs (à émoustiller) à lire avant...

Nad 07/04/2017 21:18

Si tu savais les auteurs que je n'ai pas lus encore, j'en aurais long à me faire reprocher! ^^
En réparant les cœurs tu n'oublieras pas de saluer Anne Dorval de ma part......... tu devrais pas avoir de mal, elle a pas le débit ni l'accent :D

manU 07/04/2017 09:50

Encore jamais lu Giono alors que me tente beaucoup Un Roi sans divertissement qui est en plus dans ma PAL...

Nad 07/04/2017 21:14

Celui-là me tente aussi, "Les âmes fortes" également. Beaucoup de gens ont aimé ce Chant du monde. Je réalise que j'ai parfois un peu plus de mal quand les romans sont plus contemplatifs que dans l'introspection...
Mais c'est certain que c'est un auteur vers qui je reviendrai vite!
BB :-*

Nadael 04/02/2014 11:05

J'aime beaucoup Giono et ce roman-ci en particulier.

Nad 04/02/2014 19:31



Bonjour Nadael. Je dis souvent qu’un livre tombe à point ou non dans notre vie. Malheureusement, je crois que je n’ai pas pu l’apprécier à sa
juste valeur au moment où je l’ai lu. C’est en fait une belle allégorie de la nature où les images et métaphores prennent vie à chaque page…


Bonne journée à toi



L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher