Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 00:37

Thème de juin : le COURAGE

 

 

 

***************

 

 

Arkansas, 1957. Neuf Afro-Américains s’apprêtent à intégrer le Lycée Central de Little Rock, réservé jusqu’alors exclusivement aux Blancs. Il leur aura fallu beaucoup de courage, se tenant la tête haute et le cœur bien en place pour changer le cours de l’Histoire. Mais à quel prix… Des associations de toutes sortes faisaient office face au Lycée pour défendre leurs droits. La Ligue des Mères Blanches faisant circuler des pétitions et arguant la sécurité et les dangers encourus par leurs propres enfants, au contact de ces Noirs.

J’avais à peine lu quelques pages que j’avais déjà la rage au ventre, une envie de hurler. Je n’avais d’autre choix pour poursuivre ma lecture que de lire ces pages sous le regard des discriminés. Je me suis ralliée à Rosa Parks, Martin Luther King ou encore Maxene Tate, cette activiste noire élue à la tête de la branche locale de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People), visant à défendre les droits et la justice de la population noire aux États-Unis. Je n’aurais pu vivre dans les États-Unis de l’époque - ou de ceux actuels d’ailleurs - encore moins dans un État sudiste de droite qui, faisant référence à l’ensemble des États du Sud, ont par ailleurs encore trop peu évolués si on se fie aux dernières élections américaines.

Mes grands-parents étaient à l’époque famille d’accueil des immigrés Noirs et Haïtiens. Les souvenirs qui ont marqué mon enfance et mon adolescence ce sont ces grandes tablées d’âmes provenant de partout, attablées devant un repas, riant, discutant, dansant en offrande à la vie parce que pour ces belles personnes des pays d’Afrique ou d’Haïti, se tenir debout et avoir un toit sur la tête, c’est déjà une fête!

J’accompagne ainsi Molly, l’âme guidée par les Grands de ce monde, défenseurs des droits civiques et je poursuis ma route, la tête haute. Je rêve parfois de revenir à une vie injuste mais « normale » et rassurante. Devant ma maison, une immense croix du KKK, portée par les flammes. Des groupuscules ségrégationnistes me barrent la route, me crachent au visage des injures abominables. On me dit que je suis de race inférieure, que je pue, que je ne peux partager les mêmes toilettes, les mêmes théâtres, les mêmes bibliothèques… La fameuse loi hurlait haut et fort : « séparés mais égaux ». FOUTAISE! Orval Faubus, gouverneur de l’époque, brandissait le flambeau de la ségrégation tandis qu’Eisenhower envoyait ses soldats au front.

Aujourd’hui, dans un monde que l’on dit « plus juste » et plus égalitaire - il reste du chemin à faire - j’ai envie de me souvenir d’Emmett Till, cet adolescent noir brutalement assassiné en 1955, dans le Mississippi, pour avoir regardé une femme blanche dans les yeux. J’ai envie de me souvenir de mes grands-parents et de tous ceux dont j’ai eu le bonheur et la richesse de croiser la route, dans mon enfance. Je veux me souvenir de Rosa Parks, Martin Luther King et tous les défenseurs des droits civiques.

Puis, j’ai envie de dédier cette chanson de Nat King Cole, Unforgettable, à Molly, pour ses Sweet Sixteen <3

«Unforgettable, that’s what you are… Like a song of love that clings to me…»

 

***************

 

 

 

 

 

***************

 

 

Merci ma précieuse Nadège pour ce partage de Chroniques transat lantiques et surtout, de m’avoir offert ce livre précieux, ce livre coup de coeur <3

Ton billet ICI sur ce livre

 

Ainsi que ton billet sous le thème du courage ICI

 

Sans oublier le "Quasi-Crimed'un BISON que je n'avais pas vu!!!

GROS manque de classe de ma part :(

 

Lire également le billet d'Anne

 

***************

 

Venez à bord de notre Transat le 15 de chaque mois, vous êtes les bienvenus!

Prochain thème (15 juillet) : roman policier

Comme ce serait bon de vous y voir!

commentaires

manU 15/07/2021 20:51

Bravo pour ce beau billet ! <3

Nad 28/07/2021 00:30

Gros becs mon sweet kinG
xxx

dasola 30/06/2021 17:44

Bonjour Nadine, sur la photo, je constate qu'il y a 6 femmes pour 3 hommes: les femmes sont courageuses et les Noires en particulier. Cette ségrégation m'a toujours interpellée. Je ne la comprends pas. Parfois, on a honte d'être blanc. Bonne soirée.

Nad 28/07/2021 00:24

Je ne la comprends pas non plus, ça me dépasse, ça me rend furieuse et triste à la fois. Et comme les Femmes sont courageuses, OUI! Bonne soirée à toi

Bonheur du Jour 25/06/2021 17:26

Un billet très émouvant.

Nad 30/06/2021 02:47

Merci petit Bonheur du Jour, c'est un plaisir de te voir ici

Alex-Mot-à-Mots 21/06/2021 12:46

Une lecture qui résonne avec ton histoire familiale.

Nad 21/06/2021 16:29

Une lecture qui agite des cordes sensibles. Bonne journée Alex

Anne 20/06/2021 12:13

Très beau choix de lecture pour ce thème !

Nad 21/06/2021 16:28

Un vrai coup de coeur! Merci de ton passage Anne et bonne journée

Nadège 19/06/2021 19:17

Merci pour ton beau et sensible billet ma Nadine. Encore une fois désolée de ne pas pouvoir poster mon billet ce week-end... Je t'embrasse fort!

Nad 21/06/2021 16:26

Merci surtout à toi ma Nadège de m'avoir fait découvrir ce GRAND livre
Je t'embrasse fort xx

le Bison 19/06/2021 09:33

65 ans après, allongé dans un transat, un programme toujours d'actualité.
Sombrement.
Grande chanson de Nat, toujours elle aussi d'actualité.
Spleenement.

Nad 21/06/2021 16:25

Toujours d'actualité, triste constat...
Mais avec quelques figures importantes du militantisme pour faire avancer la cause.
Hommage aux Grands (es) de ce monde <3

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

 

Rechercher