Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2013 2 29 /10 /octobre /2013 16:42

Sang-carnation

Pour les coups de bouche
Je suis sans cœur...
Pour les coups de chair
Je suis sang mort...

Pour tant et tant

Le Sous-bois
L’Homme-nie-présent
Désincarné

Née-en-moins

Parfois

Les coups ont du cœur
Ils se blottissent
Comme des blessés
Sous les combles
Dans l'obscur
Dans l'inavoué

Attendant d'accomplir leurs destinés

"Ô las mémoire !
Les Moires sont à l'affût
De l'Histoire
Des Heures
De l'inévitable..."

Morte langue
La Nona court en artères

Frénétiquement

Et je plonge

Et je vole

Pour le meilleur
Pour le rire
Le rien
L'acte
Indocile
Aérien
Contradictoire

Et je vole
Et je plonge

Frénétiquement

Inversion des pôles

L’abysse est en haut
L’illumination est en bas

Magnétisme en vers
Vers l’uni

Morte en haut
Vivante en bas

Sous la tombe
Creusant une galerie

Sous les bombes
Menant au filon

Sous un linceul
Les mains dans la boue

J’ai trouvé
Un Chef-d’œuvre
Rare
Précieux

C’était un cœur
Bleu nuit
Embourbé

Et...

Il battait

Battait... battait... battait... battait... battait...

Et...
(Depuis)

Je ne suis plus
Sans cœur...

Mais je reste
Sang mort...

 

Saphariel

commentaires

Saphariel 11/05/2014 14:51

Si tu savais combien tes mots me touchent JC... tu semble si bien me voir... merci du fond du cœur...


Et toi ma précieuse sœur d'âme... mon osmose... merci d'être toi...


Bises à tout les deux

Nad 14/05/2014 01:17



C’est si bon de t’avoir près de moi, ici, dans
ce petit univers…



Nad 04/11/2013 15:43

Ma chère sœur d’âme,
Comme le dit si bien J-C, quel talent ! Tu as une manière de jouer avec les mots avec beaucoup de subtilité, avec cette force qui ne peut qu’apaiser les maux. Le cœur est comme l’âme, enfin je le
crois, jamais il ne meurt des blessures intérieures. Surtout quand on a le courage de les affronter…
Je t’adore…

ELOY 30/10/2013 06:19

Pour moi un vrai coup de cœur pour ces coups qui ont du cœur :
Tu sais que j’aime jouer avec les mots et ce qui me subjugue dans ce poème c’est que les jeux sur les mots les sonorités, les inversions etc se mettent à l’entière disposition du fond, je veux dire
par là que ce n’est pas le jeu pour le jeu comme je le pratique souvent, mais le jeu, la forme pour unique souci de renforcer le fond, sincèrement c’est un véritable tour de force ; inversion des
pôles, inversion des mots au point de ne plus savoir si on tombe ou si on vole, un fond très sombre et pourtant il m’apparaît si lumineux.
Tes poèmes sont toujours de belles introspections au cœur de l’esprit, de l’âme si en plus tu y ajoutes les formes avec ces subtils jeux de langage, je ne peux être que comblé et ce même en
considérant la noirceur du fond.
J’ai toujours trouvé l’âme dans tes mots et souvent lames sont tes mots, hameçon auquel je m’accroche encore et toujours n’ayant jamais été insensible à tes maux.
bisous
jc

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher