Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 15:34

Parfois ... Jeu-rêve

 

Parfois … Jeu-rêve

 

Parfois je me demande en quoi la mer dit vague,
Pourquoi l’amer est tendre et multiplie son pain,
Comment font les chevaux du soleil qui descend
Pour courir mort aux dents.

Et toi qui me demandes si je te haine encor,
Quand ton injuste ciel court l’écho de mon corps !
Je vole à tire-d’elle, je fais le plein des sens,
Jusqu’au septième fiel.

Tu es mon haine-mie sans partage, Carthage,
Qu’il faut détruire un jour, comme disait l’ancien,
Tu es ma poor-Sélène qu’il faut briser enfin,
L’arme à l’œil, larme au pied.

Parfois je vous deux mande et me retrouve seul,
Souvent la mer étendre aux rives du bonheur,
Puis j’éteins l’allume-hier …
Et retourne au linceul.

Théo
5 mars 2007

commentaires

Nad 21/01/2013 03:39

J-M en jeux de mots! Je savais que tu étais capable d'imiter tous les styles … C'est Homère qui serait fier de toi:) Semblerait que Séléné et Apollon ont atteint le septième ciel, que la terre en
aurait tremblé ... non non en fait c'est avec Endymion. Pendant ce temps là, Hélène s'envoyait en l'air avec Dionysos, au grand désespoir de Ménélas … une longue histoire, j'te raconterai ça un
jour, de vieux potins qui circulent depuis la nuit des temps ...
Blague à part, cet Apollon conduisant le char du soleil est magnifique. Et quel beau rêve dont on ne voudrait jamais s'éveiller:) J'ai toujours été profondément fascinée par la mythologie grecque.
Jusqu'à me rendre en Grèce durant quelques mois, à l'âge de 18 ans, pour mieux l'étudier (aussi pour admirer les couchers de soleil et le plaisir des îles...::)).
« Souvent la mer étendre aux rives du bonheur ». Que c'est beau et doux …
Bisous de porcelaine

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher