Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 15:31

Le livre de ta peau

 

Le livre de ta peau

J’ouvris le livre de ta peau et commençai ma lecture.
Au loin le souffle des bateaux … J’allais penché sur ton haleine,
Et nous voguions au fil des mots du livre écrit par ceux qui s’aiment.
Par un nuage accompagnée, la Lune quêtait l’aventure.

Au cœur de tes lèvres, perdu, dont l’ourlet fut mon destin,
Je me réfugiai dans l’asile de l’abandon d’entre tes mains.
Et tu mourus à l’inquiétude de savoir ce qu’est demain
Lorsque ma bouche emplie de toi fit de ton corps l’objet du mien.

Le vent du sud faisait trembler la flamme des langues mêlées,
S’engouffrant par la fenêtre, toutes bougies affolées,
Et tes cheveux évanouis sur la chaleur de mon épaule
Faisaient au flanc de mon corps nu comme le reste d’une étole.

Jamais depuis, quand un bateau retourne au port de mes années,
Toujours la pluie battant, de ma mémoire les volets,
Ne s’est éteinte la chaleur que tu portas dans ma poitrine
Ce soir de feu où nous ouvrîmes le livre qu’on ne termine

Jamais.

Théo

Novembre 2005

commentaires

Nad 21/01/2013 01:57

Cher J-M,
Qu'il est bon de tourner les pages de ce livre et de rêver … de rêver au rythme des marées de corps imbriqués, au vacillement des corps nus, ainsi abandonnés dans les vagues de l'amour.
Ces mots sont un tremblement de chair, un frisson de désir, un émoi. Que jamais ne s'arrête le souffle des bateaux s'il mène vers de si savoureux instants. Et surtout, que la mémoire n'efface
jamais le souvenir ... Des mots délicieusement sensuels ...
Des bises pour toi

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher