Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 23:05

divan 2

 

 

Pour des raisons que tu connais, j’ai changé le divan en peau de vache pour celui-ci. Tu seras moins dépaysé… Qu’est-ce qu’une psy ne ferait pas pour son patient de longue date…


girafe

 

Le divan

 

La psy chic m'attend divan choc tout près

j'apporte mes analyses du rire

dans un petit flacon gardé au frais

de la princesse qui n'a su rien dire!

 

Ce sieur Eloy est un cas pataud-gène

elle interprète inca pris pour un con

de lui rétorquer que son halo gêne

mon aura à franchir le rubicon!

 

Je lui parle de mon gène sans haine

de son joli nez du mien né vrosé,

elle me tire vers du nez sans gêne

conclut à du sado-naseau osé!

 

Refoulé à la frontière du moi

à cause d'une ex, pulsion sexuelle

mon jeu d'égo la laisse sans émoi

sot, l'ange-pass sans dessous sensuel!

 

J'ai fait du ski aux Fresnes sur Saint-Frac

l'alibi doré du sportif chic-choc

à double clé rose-névrose en plaques

eau dans mon vin oh ma chérie en cloque!

 

A gros bouillon je fais thérapipi

sur moi et sur le divan de la dame

c'est mon Surmoi qui vêt sa «queue de pis»

tout ça pour tenter de sauver mon âme!

 

J'ai pratiqué l'automutilation

accident de la route ou de parcours?

Demande elle avec Sire concision,

choc à six dents je réponds pris de cour* *(pas d'fote non!)

 

Elle prend mon pouls je prends son Margaux

attentionnée, m'en trouve pleins la tête

prétend même qu'ils bouffent mon égo

des poings refoule ces sales bébêtes!

 

Elle garde le silence, la pose

elle a gardé ses chaussettes j'en pleure

me mirant droit dans les yeux la psy cause

prétend qu'un transfert sans fond n'est que leurre!

 

Détresser de stress la catharsis joue

j'ai comme des rots des renvois de rêves

mêlant coliques à des chics dessous

dessins d'enfants à la psy qui m'élève!

 

Au complexe de vacances d'oedipe

j'ai bévue l'extase bu mes tas stases

et tailler bavette crayons et pipes

dans la chaude bruyère ou dans la case!

 

Psy sublime je sublime d'envie

de pouvoir la payer grandeur nature,

la psy analyse fait son devis

m'envoie sur les roses prend sa biture!

 

Le château Margaux lui tourne la tête

grand prince je la ramène chez zèle,

ça m'a guéri des psys, on fée la fête

nez vrosé au vin je satyre d'elle!

 

JC. Elloy

27/04/2005

 

Et ma toute dernière nouveauté... tu pourras pleurer en beauté...

 

decoration-boite-a-mouchoirs-peau-de-vache-863122-010-97749

commentaires

eloy 13/04/2014 04:31

Ah ben ça alors, j'étais pourtant persuadé l'avoir commenté celui-là.
En tout cas je constate à nouveau que ma psy pré-ferrée a un goût prononcé pour les taches, disons le franchement un certain goût, heureusement peu contagieux, quoique JM........
Bon je choisis le divan B, c'est le plus moche mais le plus apte à planquer nos bouteilles de Margaux.
Sur ce je repars pleurer, je resterai un nain compris, voilà tout.
Des bisous très très baveux si très baveux que tu ferais mieux d'enfiler une bavette!
JC

Nad 14/04/2014 16:48



Je le savais! Tu préfères le modèle à la « Rafaëlle », toi et moi on connaît la raison, ne fais pas mine de ne pas comprendre… Elle en
a bavé un coup celle-là! 


Sur ces belles paroles, ta psy pré-ferrée (la vengeance est douce au cœur de l’indien…) te fait des bisous bavouilleux inoubliables



Nadael 10/04/2014 10:20

Les commentaires sont aussi drôles que le poème!!

Nad 10/04/2014 20:31



Ce J-C, poète de l'humour, te fera rire et tu ne t'en surprendras même pas avec le temps. C'est dans sa nature... (coucou J-C)  



Théo 22/09/2012 20:21

je vais chercher la salle en question mais si j'y croise un chat enrhumé, je m'enfuis ... C'est dangereux chat.

Bises prudentes et circonspectes, mais bises quand même :-)

Nad 23/09/2012 21:26



Chè très dangereux effectivement et à tes risques. Mais qui n'ose rien n'a rien! Et si tu voyais les modèles félins que j'ai ici, c'est pas un p'tit rhume qui te rebrousserait le poil! Ah ces
hommes, si délicat...


Bises non circonspectes:))



Théo 15/09/2012 13:07

Cher Papathée en qui je reconnais ce cher JC,

même si tu voulais écrire masqué avec des moufles et à l'encre sympathique, je reconnaîtrais ton style -un des rares que je ne sache pas imiter, Grrr ...
Combien tu me les fais tes divans, port compris, pour la France ? Ton prix sera le mien !

bien heureux de te recroiser, amitiés JC

Théo

Nad 20/09/2012 18:36



Théo, comme J-C est absent pour un bon moment encore (à moins qu'il ne fasse semblant de ne pas voir les beaux divans ici déposés pour lui, hum hum...), tu pourras toujours venir voir la salle de
montre ici même dans mon salon, car après tant d'années avec ce patient, les modèles finissent par s'épuiser et faire place à la nouveauté. D'ailleurs, tu pourras aussi remarquer le superbe
couvre boîte à mouchoirs que j'ai miraculeusement trouvé!!! De toute beauté... ah c'est la classe... merci merci... D'ailleurs, avec mon gros rhube de cette semaine, il a fait décorum sur ma
table de chevet. Les chats l'ont pris pour un félin, il est dans un état pitoyable à ce jour, snif snif...


Gros bisous hein et n'hésite pas à venir voir cette ravissante merveille



Nad 12/09/2012 16:17

Ah ce fameux divan... il n'est pas prêt d'arrêter de nous faire jaser celui-là! Je trouve quand même important de t'annoncer, après ces nombreuses heures de thérapipi (thérapie à très très long
terme on s'entend...), que le divan en question a subi une décoloration, en plus de l'odeur, je te passe les détails... et bien je dois le changer le pauvre. Les problèmes avec la vache folle
n'aidant pas (je ne parle pas de ma dernière patiente)... Quelle misère....! D'ailleurs, comme tu peux le constater sur l'image, il est décoloré seulement à certains endroits où la thérapipi est la
plus «concentrée», disons ça ainsi, si tu vois ce que je veux dire... Comme c'est toi qui y passe le plus de temps (degré de névrose régressive avancé), je te laisse choisir entre le modèle A ou B
pour le remplacer. Bon, le modèle A fait un peu Louis XIV, je crains une schizophrénie à multiples personnalités, te connaissant tu vas te prendre pour le «Louis» en question, arriver en thérapie
de couple avec Marie-Thérèse en récitant du Molière, j'en aurai pour des siècles avec ton cas, quelle misère.... avec le modèle B tu vas te croire dans ton salon, un peu trop à ton aise, tu vas me
ronfler au visage, quelle classe, quelle classe... Ah!!! Que je suis désespérée...

Divan mis à part, c'est la Solange qui m'intéresse vivement maintenant! Hum, hum... Il ne faut pas croire que je ne l'ai pas vu passer par là.... strophe 4 vers 4... Le général et Rémi ne doivent
pas être loin... ça me donne une idée tout à coup de ce que je pourrais venir poster ici... je sens que je vais m'amuser follement (laisse la vache tranquille, je t'entends penser jusqu'ici).
Blagues à part, il m'a fait vachement (encore elle!) plaisir ce poème là... Gros bisous, baveux évidemment xxxxxx

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher