Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 15:33

 La vérité

 

La vérité

 

Divine elle courait au long de routes claires

Que la raison construit quand on n’a que vingt ans ;

Mère sérénité qui se mesure au temps,

Qui défaisait l’absurde en un troublant mystère.

 

Partout je la cherchais, de livres en visages,

Les uns étaient ouverts et les autres fermés.

J’étais sûr cependant d’être sur son passage,

La lumière du cœur éclairait mon sentier.

 

Une nuit de Novembre égaré j’ai perdu

Sa trace trop légère à nos yeux incertains.

Je me suis retrouvé par un triste matin

Noyé d’ombre devant un chemin vide et nu.

 

Nous n’aurons pas le temps de la reconquérir

D’entre nos bras de sable la serrer à jamais ;

Elle est partie bien loin se cacher pour mourir ;

Pourtant elle est vivante aux pleurs que vous versez.

 

Et d’un homme parfois elle s’échappe en ses larmes

Quant au cœur de la nuit, elle vient le visiter,

... La vérité.

 

Théo

Septembre 2008

commentaires

Nad 10/01/2014 01:04

Cher J-M…
La vérité est que j’ai été très émue par ce poème. Et c’est sans doute la raison pour laquelle j’ai mis un peu plus de temps à y venir. C’est douloureux, parce que je crois comprendre… Cette vérité
de novembre sera toujours tienne. Que peut-il y avoir de plus beau qu’un homme qui exprime sa douleur… Ce poème est gardé ici précieusement, comme les autres…
Bises
Nad

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher