Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 01:25

Auster.jpg

 

Ce livre de Paul Auster, conjoint de Siri Hustvedt, est écrit selon le modèle type du roman inséré dans le roman. Il nous invite à une réflexion sur la conception littéraire à travers maints questionnements. Est-ce que l'écrivain entretient un lien avec la réalité et est-ce que le roman influence lui-même l'avenir de cette réalité? Le message véhiculé reflète-t-il les angoisses de l'écrivain, lequel utilise le médium de l'écriture pour tenter de les apaiser, voire les guérir? Son parcours de vie influence-t-il la dynamique des émotions dévoilées? D'où proviennent les personnages? Quelle est la relation entre eux et son vécu personnel? Bien d'autres questions encore... Son personnage principal, Sidney Orr, est écrivain et lui-même choisira un éditeur comme personnage principal du livre qu'il écrira. Ses questionnements entourant la dynamique du processus littéraire sont dévoilés à eux seuls à travers ce choix.

 

Paul Auster se révèle être un narrateur plutôt qu'un dialoguiste, ce qui, au demeurant, n'enlève rien à la qualité du roman. Le procédé est complexe mais non exagérément. Il arrive à maintenir notre intérêt et notre compréhension à travers trois histoires qui se chevauchent. Les émotions sont à fleur de peau. Les angoisses de l'auteur sont palpables à chaque page. Certaines rencontres entre personnages sont fascinantes, notamment celle entre Sidney et le papetier chinois. Ceci dit, les longueurs des notes en bas de pages peuvent s'étirer jusqu'à plus de cinq pages, ce qui est peu commun. J'ai eu l'impression de souvent perdre contact avec le roman, pour entrer brusquement dans la réalité. Cette scission ne m'a pas plus, au point où j'ai finalement opté pour un survol rapide de la majorité de ces notes au fil de ma lecture.

 

Je suis heureuse de m'être initiée à la littérature de Paul Auster après avoir lu «Tout ce que j'aimais», de Siri Hustvedt. Dans l'un ou l'autre cas, il s'agissait de ma première lecture d'une de leurs œuvres et leur empreinte respective dans l'oeuvre de «l'autre» est frappante. Même si le thème abordé est complètement différent, j'ai eu l'impression dans le deuxième roman d'entamer la seconde partie d'une œuvre musicale. J'en sors positivement troublée...

 

auster33

commentaires

manU 14/03/2015 22:22

Pas de Bison sans Paul Auster ?
Alors là, pas le choix, il me faut impérativement le lire...

Nad 15/03/2015 06:14



À toi aussi il aura donné la piqûre…



le Bison 14/03/2015 22:20

Pourtant, c'est le plus grand contemporain !.
Bon, ce n'est que mon avis mais sans Paul Auster, il n'y aurait pas de Bison non plus !

Nad 15/03/2015 06:11



Je regardais tes coups de cœur aujourd’hui et je me suis demandée, est-ce que
« Moon Palace » est toujours ton favori? Je crois que ce sera ma prochaine lecture, depuis le temps où tu m’as donné envie de le lire. Si tu repasses par ici…



manU 14/03/2015 22:18

Il faut vraiment que je retente Paul Auster !
Encore un auteur que mes années fac m'ont fait fuir...

Nad 15/03/2015 06:06



J’ai découvert sa plume à travers Siri Hustvedt. Un auteur vraiment extraordinaire que
le Bison m’a donné envie de découvrir encore davantage…



le Bison 12/10/2013 19:37

ça m'a tracassé toute la nuit. J'ai vidé de nouveau ma bibliothèque et j'ai retrouvé cette nuit de l'oracle.
Je le savais ! l'histoire me parlait trop pour être juste des aperçus sur des blogs.

Je n'ai pas de conseils à donner. Moi, j'ai commencé dès le début par sa 'Trilogie new-yorkaise'. Mais je reconnais son caractère spécial.
A titre personnel, il reste un de mes préférés au même titre que 'Moon Palace'. L'indispensable de P.A.
J'ai apprécié aussi une 'Musique du Hasard'. Mais je n'oublie pas 'le Voyage D'Anna Blume'... Bizarrement, je garde en mémoire ses premiers romans, mais j'ai également fort apprécié son récent
'Brooklyn Follies' ou 'Sunset Park'.
Mais si je ne dois en choisir qu'un (ou 4) je reste sur le Moon Palace suivi de sa trilogie new-yorkaise !

Nad 12/10/2013 20:37



Je suis désolée pour le
coup de l’insomnie 


Génial pour Moon Palace et
Trilogie new-yorkaise, ces deux-là font justement partis de l’énoooooorme pile au pied du lit! Je débute par Moon Palace et je t’en reparle…


Bonne soirée


Nad



le Bison 11/10/2013 23:06

Je croyais avoir tout lu de Paul Auster. Et finalement, je crois que celui-ci est passé à la trappe. Comment est-ce possible ? J'ai fouillé dans mes archives, les blogs et les forums d'antan. J'ai
vidé ma bibliothèque, arraché les cheveux. Pas de trace de cette nuit de l'oracle. Il me parle pourtant, mais j'arrive à douter : l'ai-je lu ou pas ? dans le doute, je le relirai... Car c'est du
Paul Auster, et qu'au final, ce ne sera pas le premier Auster que je lirai plusieurs fois...

Nad 12/10/2013 01:32



Tu as tout lu de Paul
Auster et je n’ai eu pour le moment l’opportunité de lire que celui-ci. En aurais-tu un à me suggérer? J’en ai quelques un qui m’attendent ici au pied du lit. Je serais vraiment ravie d’avoir tes
suggestions. Et merci de ta présence, tu reviens quand tu le souhaites...


À bientôt


Nad



L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher