Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 14:51

automne

     

L'automne

 

 

J'entends des oiseaux chantonner dans le vent

 

Des oiseaux de toutes les couleurs

 

Qui partent vers le sud

 

Aux pays des chaleurs.

 

 

Je sens la douce odeur des fruits mûrs

 

L'odeur des pommes colorées

 

Je sens l'odeur de l'automne dans les champs.

 

 

Je vois des oiseaux danser dans le vent

 

Des oiseaux contents

 

Se préparant pour leur long voyage

 

Dans le temps.

 

 

Thomas, 9 ans   

commentaires

M
Y a-t-il quelque chose de plus touchant que la poésie des enfant ?...
Un futur grand poète ce Thomas ! :)
Répondre
N



Lire les petits « grands » poèmes de mes enfants me fait craquer! Les enfants sont tellement spontanés. Je te ferai lire ceux qu’ils m’ont écrits pour Noël. C’est mignon!



V
Ça me fait tellement plaisir d'entendre ça :). Je vous aime beaucoup xxxx
Répondre
N


C'est un amour réciproque ma belle Véro:)


La Ronde avec les enfants cet été? Ils font même le Goliath! Pendant que leur maman lit sur un banc, à
l'ombre... Je crois qu'ils auraient plus de plaisir avec toi!


Gros bisous


Nad xxx



V
Wow Tom!! Je suis vraiment impressionnée. Je ne suis pas ta mère, moi, et je te le confirme, tu es doué :)! Continue comme ça mon gars, tu t'exprimes bien! Tu fais preuve d'une très belle
sensibilité à l'égard de ce qui t'entoure. J'adore ton poème! Bravo :)
Bisous,
Véro
Répondre
N


Petit il a eu la plus merveilleuse des gardiennes Ce n'est pas pour rien que lui et Vincent sont un brin
aritiste aujourd'hui ...


Bisous ma belle Véro, tu es la meilleure...



L
Même pas vrai Tom Tom, il est MAGNIFIQUE! ::))
Je t'aime mon beau garçon
Répondre
T
Merci Théo, Audrey, Sylvie, Marie, J-C et Line. Ça m'a fait plaisir de vous lire.
Pour toi maman, je sais que tu aimes toujours mes poèmes parce que je suis ton fils ha ha ha
J-C mon pote, c'est mon frère qui a trouvé la faute à « chapardées ». Bouh
Et ma mère dit qu'il y a des belles babioles chez Van Cleefs. Je comprends pas trop mais c'est pas grave.
Des gros becs
Thomas
Répondre
L
Tu as très bien décrit l'automne, ma saison préférée! Très beau poème Thomas, et comme maman tu as du talent...
Répondre
E
Thomas dans commentaire précédent, il y a une fote mais je ne sais pas comment on fait pour corriger alors je te charge de la trouver et de me la rapporter car j'y tiens!
A+ mon grand
JC
Répondre
E
Elle est belle Thomas la migration de ces oiseaux, moi aussi je suis un ami gratteur mais je ne sais pas voler, enfin si un peu, mais si peu quelques pommes chapardés dans un verger, quelques
billes à la récré voire quelques babioles chez Van cleefs mais faut pas le dire à ta maman hein, elle croit que je suis un gentleman!
je te souhaite encore une bonne année et continue à jouer avec les mots
bisous
JC
Répondre
M
Bonsoir Nadine!

Hé oui! J'ai réussi... :-)

Ce poème de ton fils Thomas est magnifique. Il respire la joie. C'est un enfant heureux, et qui a aussi beaucoup de talent.

Comme lui, je suis fascinée par les vol des oiseaux migrateurs, et par leur long périple. Il y a un très beau documentaire sur les oiseaux migrateurs qui a été fait il y a quelques années par
Jacques Perrin. Cela s'appelle "Le peuple migrateur". C'est de toute beauté. Je suis certaine que ton fils aimerait. :-)
Répondre
S
Me voici complètement sidérée: je viens tout juste de quitter le poème de Vincent pour me retrouver béate devant celui de Thomas. Quel talent, les beaux garçons!!!!!
Répondre
N


Sylvounette! Sais-tu que tu marques, avec ce commentaire, le centième commentaire de mon blog?


Bravo à toi ma fidèle lectrice !  


Gros bisous et bonne nuit


Nad xxx



M
Tu vois mon beau Thomas d'amour, Théo a vu juste, tu as les sens en éveil et tu m'émerveilles chaque jour de ta joie de vivre. Tu es le garçon le plus passionné que je connaisse. « Je vois des
oiseaux danser dans le vent » … Cela me rappelle que chaque année, en route vers l'Outaouais, tu aimes tant regarder les outardes migrer vers le Mexique. Ça te rend les yeux brillants et le
souffle coupé, comme chaque fois que tu vois un petit animal quelque part. Tu as toujours dit que tu voulais devenir vétérinaire. J'espère que tu vivras ce beau rêve qui te permettra de les côtoyer
chaque jour … :)
Je t'aime de tout mon coeur
Répondre
A
Quel beau texte et quelle belle façon de représenter cette saison :-). J'ai déjà hâte de lire le printemps, l'été et l'hiver
Répondre
T
Bonjour Thomas, poète en herbe :-)

Tu entends, tu vois et tu sens ... Donc tu es poète et il ne te reste plus qu'à toucher la vie et tout ce qu'elle contient de beau.
Si tu es le "Thomas" que je crois, alors pas de doute : c'est ce que tu feras, tu auras de qui tenir :-)
Et ton joli poème le prouve : tout dans la nature est là pour nous émerveiller.

Bien amicalement

Théo
Répondre

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

 

Rechercher