Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 18:50

19164-gf.jpg

 

Parce qu'il s'agit d'un roman-culte qui a été vendu à plus de 60 millions d'exemplaires dans le monde et qui figure parmi les 25 livres les plus vendus de la littérature américaine, je m'attendais à beaucoup. Je m'attendais à être touchée, bouleversée. Je m'attendais à me dire: «C'est certain que je le relirai un jour.». À chaque chapitre, je me disais: «Ça viendra... ça y est! Je le sens... je vais être émue...». Mais ce n'est pas venu...

 

Je ne dis pas que Salinger est un écrivain médiocre, je me demande simplement ce qui a fait la renommée de ce livre. La vie tourmentée de l'auteur? Sa personnalité? Je cherche encore... et si jamais vous faites un détour par ici, merci de participer à ma réflexion...

 

Foglia, notre fameux chroniqueur de La Presse, a écrit un article sans détour (fidèle à son habitude) sur ce livre, en janvier 2010, suite à la mort de Salinger. L'attrape-coeurs se dit un roman de l'adolescence. Foglia répondra: «Roman de l'adolescence mon cul: une petite histoire de fugue, banale et décousue». Et j'avoue être passablement en accord avec lui. Les quelques émotions dévoilées sont plutôt superficielles. On ne rentre pas très en profondeur dans la psyché de l'adolescence et c'est ce qui m'a le plus déçu.

 

J'ai eu le sentiment que l'histoire se tissait au fil des pages, que les événements précédaient la pensée de l'auteur, sans liens entre eux, au gré d'une inspiration momentanée.

 

J'ai lu dans un autre article de journal, publié également à l'époque de sa mort, des faits sur l'auteur qui m'étaient alors inconnus: la guerre a laissé de profondes cicatrices, jusqu'au choc post-traumatique. Il détestait la vie publique, était antisocial, reclus et ses proches l'ont décrit comme un manipulateur jonglant avec la religion. Et ce genre d'éloges n'en finit plus... Tout compte fait, ne serais-je pas plus fascinée et touchée par les fondements psychologues de sa personnalité que par sa plume? Certainement...

 

Quoi qu'il en soit, beaucoup de livres ne connaîtront jamais un succès mondial et, pourtant, il me semble avoir croisé, au fil des ans, des lectures qui en auraient, à mon avis, tout le mérite.

 

salinger

commentaires

M
4 ans plus tard, je n'ai toujours pas davantage envie de le lire... ;)
Répondre
N
J'avais été déçue sur certains aspects de l'adolescence qui n'étaient pas à mon goût assez approfondis… Mais je me demande si au jour d'aujourd'hui, si je le relisais, je le verrai d'un autre œil. Peut-être? Ou non… Mais une chose est certaine, ce n'est pas le genre de livre pour moi en ce moment! ^^

L
ou alors "Les gens qui pleurent à s'en fondre les yeux en regardant un film à la guimauve, neuf fois sur dix ils ont pas de cœur."

C'est pour ça que j'ai arrêté de regarder ce genre de film, pour éviter de me demander si j'ai un coeur... Par contre, je fonds toujours sur un sachet de guimauve...
Répondre
N
mdrrrrrrrrrrrr
S'mores sur un feu de camp, y'a d'quoi faire fondre la banquise et faire pleurer mon majeur d'émotions.......
L
"Les filles c'est comme ça, même si elles sont plutôt moches, même si elles sont plutôt connes, chaque fois qu'elles font quelque chose de chouette on tombe à moitié amoureux d'elles."

Que peut-on rajouter à une telle citation ? Pas grand chose. A part tomber amoureux. C'est ça l'adolescence. En 1951. En 2017. Ca n'a pas bougé. Peut-être que les filles sont encore plus connes, ou peut-être sont elles encore plus moches. Plus belles ou Moins futiles. Peu importe. Un ado tombera toujours amoureux d'elles. C'est ça la vie. La vie de Salinger. La vie de Holden. Je crois que le roman m'a marqué (lu y'a 5-6 ans pas plus), je pense, j'ai envie de le relire, dans quelques (dizaines) années (pas trop, j'ai pas envie de vivre trop vieux non plus)
Répondre
N
Je préserve toujours mon majeur pour les grandes occasions............................................... ^^
L
Ah... la maturité du majeur... c'est encore plus de plaisir pour tourner les pages...

(si tu les tournes bien avec le majeur, et pas avec l'index !)
N
À l'adolescence ce qu'on aime c'est aimer... C'est ça la vie :-)
Super citation mon Bison!
Je l'ai lu il y a longtemps. Je me suis promise de le relire un jour pour voir ce que j'en ressentirais des années plus tard, avec le recul...
Pourquoi pas, avec le majeur plus mature...
L
Dis-donc... Je m'interroge... je me disais...

«Ça viendra... ça y est! Je le sens... je vais être émue...».

Tu n'aurais pas piquer ces mots au script du porno que tu avais vu la veille?
Répondre
N
Mon côté Dark.
Dark side of the Moon :D)))......
L
ton côté Dark ou ton côté Moon ? :)
N
C'est mon côté floydien........... ^^
L
ange le jour
démoniaque la nuit :)
N
mdrrrrrrrrr ah zut, j'me serais trompée comme ça ??? ^^
(moi qui suis un ange.........................)
M
C'est tout le charme des livres et de la lecture, parfois la rencontre se fait parfois elle ne se fait pas...
Quand la rencontre a lieu, ça n'en a que plus de saveur...
Jamais lu ce livre dont on m'a beaucoup parler mais je mentirai en disant que j'ai très envie de le lire... :)
Répondre
N


Comme c’est bien dit et c’est bien trop vrai, parfois la rencontre se fait, parfois
elle ne se fait pas. Dans mon cas, elle ne s’est pas faite avec ce roman, mais il faut dire que j’aime être touchée, émerveillée, émue. Ici, j’avais l’impression que les sentiments étaient
effleurés…  


 


Thanks my FFFF (Favorite French Froggy Frog) 



N
Ce livre m'attend...
Répondre
N


Il m’avait déçu, mais c’est un classique dont il faut sans doute s’en faire une opinion par soi-même…



P
On se demande parfois à quoi est dû le succès...
Nous n'avons pas beaucoup de lectures en commun.
Plusieurs bouquins me sont complètement inconnus.
Répondre
N


Oui c'est vrai, certains chefs d'oeuvres sombrent dans l'oubli. C'est ahurissant…


Pour les livres en commun, je crois seulement que j'ai encore peu de critiques, parce que d’après ce que j’ai vu sur ton blog nous en
avons pas mal en commun :-)



S
Je l'ai lu... et j'avoue avoir été très déçu par ce livre... et comme toi je ne comprends pas ce qui fait que ce livre est culte... je ne suis pas rentrée dedans... je l'ai trouvé superficiel, moi
aussi... et cela me rassure de savoir que quelqu'un d'autre partage cette avis...

Je suis en accord avec ton ressenti...

Bises
Saphariel
Répondre
N


Ma p'tite soeur d'âme... nous ressentons beaucoup de choses en commun... n'est-ce pas...? 


Je suis tellement heureuse que tu sois venue ici, pour nous unir à nouveau, par les mots, "comme avant"... (Et de beaux petits projets nous y attendent...)


Je te serre fort contre moi


 



S
C'est vrai que l'ampleur commerciale d'un livre n'est pas nécessairement garante de sa qualité. Tout de même, j'aurais aimé penser que cette oeuvre de Salinger était à la hauteur de sa renommée.
Répondre
N


Allo Sylvie! Merci d'être passée par ici
Pour moi "L'attrape-coeurs" c'est un peu comme "Monsieur Lazhar", les attentes sont énormes et puis finalement ce n'est
jamais aussi "grandiose" que ce que l'on pouvait imaginer. Peut-être que toi tu l'aimerais beaucoup? C'est une simple petite opinion... bisous xxx









L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

 

Rechercher