Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 21:29

Je veux garder cette nuit

 

 

Je veux garder cette nuit

 

je supplie le jour

 

de ne pas allumer à l'aube

 

je veux que cette nuit

 

dure encore une autre nuit.

 

 

 

Que cette nuit soit noctambule

 

que cette nuit soit funambule;

 

la garder entre nos bras

 

la bercer entre nos draps,

 

qu'importe la pénombre

 

on l'éclairera

 

à la lueur de nos yeux

 

nos rêves emmitoufflés

 

nos rêves à nos côtés

 

on parlera aux étoiles

 

dans le dernier quartier

 

de lune,on se retranchera!

 

 

 

Je veux garder cette nuit

 

pour seulement toi et moi

 

je prie le jour, je supplie le soleil

 

de ne pas se lever

 

je veux que cette nuit

 

dure encore une autre nuit.

 

 

 

Garder cette nuit pour seulement

 

toi et moi,

 

à minuit avec les loups on dansera

 

à minuit une autre nuit se lèvera

 

blottie entre toi et moi.

 

J-C

commentaires

Théo 13/04/2014 16:14

le service militaire à Tahiti, le pauvre ! Pendant que d'autres étaient planqués en Allemagne, adossés au riant mur de Berlin à échanger des vannes avec les sympathiques vopos ! Y'a pas de justice
et je verse une larme rétroactive mais sincère en pensant à ce que ce pauvre JC a dû endurer.

Bisous à tous en commençant par la Dame

Nad 14/04/2014 21:51



Je sais J-M, il en fait pitié… Je me joins à ta larme rétroactive pour soutenir ce moment dur de sa vie…



eloy 13/04/2014 04:58

Puisque ma psy veut tout savoir ce poème est de décembre 1973, je devais quitter la France pour aller faire mon service militaire à Tahiti, je devais prendre l'avion le lendemain et c'était notre
dernière nuit ensemble.
Après quelques mois là-bas, on n'a pas pu, elle a quitté la fac et est venue me rejoindre en polynésie.
bisous à vous trois
JC

Nad 14/04/2014 21:48



Ton service militaire à Tahiti ??? Attends, je vais aller pleurer……….. Qu’est-ce que tu fais pitié ! 


(ok… tu en as bavé quand même avec la dame et cette dernière nuit. Tu méritais bien une quelconque compensation pour soulager ton âme, sauf
que…) 



Théo 01/04/2014 19:00

Un autre aspect de JC - la tendresse, bordel !
Faut-il préciser que j'aime ? On se laisse bercer au long de cette nuit qu'on espère sans aube ...
Encore !

Amitiés

Théo

Nad 01/04/2014 21:03



Et oui! La tendresse, bordel… Derrière le cœur dur se trouve le cœur tendre. C’est un tout doux notre JC, un amoureux des mots, un
amoureux de la vie, un amoureux tout court. En plus, il fait les bisous les plus baveux au monde! 


p.s. : les nuits sans aube sont les plus belles…



Saphariel 13/03/2014 15:40

Il est trop beau... que de tendresse dans ses mots... je lis et relis... il me touche beaucoup...

Nad 16/03/2014 18:25



Je suis tellement d’accord avec toi ma sœur d’âme…


Je n’ai pas la date de celui-ci, mais la saveur du poème m’indique que tu l’as peut-être écrit à la même
époque que les derniers que j’ai postée de toi… Évidemment, je suis toujours aussi déstabilisée, mais agréablement J
« On parlera aux étoiles, dans le dernier quartier ». C’est très beau ça, mon J-C, toi à qui je fais, pour l’occasion, des bisous pleins de
bave…



L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher