Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 22:08

Cobafamille8ok

 

Ce petit coin de paradis, je l’ai trouvé dans le Quintana Roo de la péninsule du Yucatán, au Mexique. Le pays de Frida, avec sa jungle, ses singes et ses chiens Itzcuintli... Je n’oublierai jamais cette famille maya à laquelle je pense encore chaque jour et que je me remémore avec la gorge nouée et des souvenirs plein le cœur. Il m’est même venu à l’esprit de m’étendre un hamac dans cette nature sauvage de la jungle tropicale et de vivre auprès d’eux, au moins quelque temps. M’imaginer en Jane avec son Tarzan, et sauter d’une liane à l’autre, pourquoi pas…!

 

Dans les villages Mayas, la nuit se passe à la belle étoile, beau temps mauvais temps, avec une petite couverture de feuillages au-dessus de la tête. Très rarement, mais parfois, ils dorment dans des hamacs installés à même les huttes. Ces huttes sont faites de branchages, avec des toits de palmes, et servent essentiellement à cuisiner et abriter le feu pour la cuisson des fajitas et des galettes de maïs.

 

Ils ont passé leur vie entourés de bestioles peu ragoûtantes, comme des TARENTULES, et disent même à quel point elles sont délicieuses sous le feu de bois et la braise. J’ai mes doutes là-dessus, même immergées du chocolat fondant le plus cochon… En plus, la pire offense serait de refuser d’en manger avec eux, s’ils venaient à vouloir partager avec vous cette ravissante « offrande » à poils, à huit pattes et huit yeux! Je préfère encore manger une patte de scorpion ou une rondelle de serpent dans le jus de canne à sucre. Qui dit nuit à la belle étoile dit aussi dormir en pleine communion avec la nature. Je savais déjà, avant de partir dans la jungle, que ces petites bibittes sortent la nuit, elles ne supportent pas le soleil et l’humidité à 45 degrés. Que de belles nuits blanches… Rien à faire, je ne m’y ferai jamais. Mais bon, je voulais du dépaysement, je l’ai eu. Et je ne m’en plains pas. D’autant plus que ça faisait rire les petits Mayas à gorge déployée! Qui a dit que dormir à la belle étoile était un luxe exotique? Je blague… c’est un luxe inestimable…

  

Le jour on ne voit pas les hommes, normal, ils rentrent le soir, après une journée de chasse et de pêche. Ce qu’ils rapportent constitue le repas du soir. Les femmes ont passé la journée à préparer les fajitas dans les grosses marmites en fonte suspendue au-dessus du feu. On croque dans les fruits à même les arbres. Une abondance de noix de coco, de bananes, d’ananas, de pastèques, de mangues et de papayes (le fruit le plus délicieux au monde!). Ils ne parlent ni l’anglais, ni l’espagnol, encore moins le français, ils parlent le Quiché, et pourtant, rien ne s’est perdu des émotions qu’on s’est transmises. Je veux bien imaginer que lorsqu’on communique avec le cœur, on peut arriver à franchir toutes les frontières. Les petits dansent et font de la musique. Quand ils soufflent dans les grands coquillages, on ne peut même pas imaginer la mélodie qui s’en échappe. C’est beau, c’est attendrissant, c’est plein de vie et d’amour. Les rituels et les traditions sont la richesse de leur quotidien. Rien n’est plus émouvant que de les regarder danser, quand la saison des pluies déverse sa manne et rend la terre boueuse et fertile. C’est jour de fête! Et j’ai dansé avec eux, sous la pluie battante, la joie dans le cœur…

 

Cobafamille6ok

 

Cobafamille12ok

 

Cobafamille7ok

 

Coba5ok

 

tarentuleok

 

Cobafamille24ok

 

Nouvelles-3 3696ok

commentaires

Philippe D 11/10/2014 21:48

Vivre en harmonie avec la nature, loin de la modernité, de la pollution, du stress des grandes villes, c'est toucher le paradis, non?

Nad 13/10/2014 05:17



Oui, c’est toucher le paradis, avec des gens profondément humains et authentiques…
 



Jean-Charles 06/10/2014 20:46

Pourtant il me semblait être connecté directement avec toi !
En liaison directe !
Bon j'ai rêvé alors !

Nad 07/10/2014 02:56



On dirait bien!   



Jean-Charles 05/10/2014 18:34

Joli voyage sûrement et les photos sont chouettes, voire très chouettes même. Quel dépaysement ! Coucher à la belle étoile même sur ma terrasse je n'y arrive pas. Alors avec des petites bibittes à
poils y a de quoi passer quelques nuits blanches.
Tu es habile à la liane ? :D
(Ça m'énerve je ,ne reçois plus les liens de tes publications.
Bisous Nad l'aventureuse. ;-)

Nad 06/10/2014 17:52



Je confirme, les p’tites bibittes à poil sont la cause de bien des nuits blanches.
Elles ne pourraient pas dormir comme tout le monde, ELLES!!! C’est d’ailleurs la nuit que je m’entraînais à la liane  


 


(Pour la newsletter, normal que tu ne reçoives pas les publications, tu ne sembles pas
t’être inscrit. Tu pourras vérifier de ton côté…) 



claudialucia 29/09/2014 18:22

J'aurais drôlement souffert à cause des "petites bibittes"... mais quelle expérience humaine magnifique!

Nad 30/09/2014 03:47



J’en ai « drôlement » souffert aussi
mdrrr C’était le prix à payer pour faire d’aussi belles rencontres et j’étais prête à le payer, même au prix de grosses tarentules pleines de poil! Beurk!



dasola 29/09/2014 16:22

Bonjour Nadine, ces enfants sont vraiment beaux, merci pour ces jolies photos qui dépaysent. L'année prochaine, je vais en pays mayas, au Guatemala, un circuit d'une semaine. Je ferais peut-être
d'aussi jolies rencontres. Bonne après-midi.

Nad 30/09/2014 03:46



Wow!!! Ah super! Le Guatemala et le Mexique sont
à la frontière l’un de l’autre, c’est pratiquement la même culture. Tu vas te régaler!



Nadael 25/09/2014 09:36

Tes photos des enfants sont magnifiques et j'aime beaucoup ce que tu dis du langage du coeur, quant aux "bibittes" comme tu dis (moi je dis plutôt bêbêtes!! donc ça m'a bien fait rire!!)je n'aurais
pas aimé en rencontrer une... merci pour ce partage, quel beau voyage, quelle belle immersion, merci!

Nad 26/09/2014 01:26



Je n’ai pas aimé du tout moi non plus rencontrer ces petites bibittes toutes poilues!
Mais mon séjour auprès de ces enfants et de leur famille valait bien plus que quelques nuits blanches. Qu’est-ce que je suis sage… mdr Bisous Nadael   



Sophie 24/09/2014 01:13

Toujours pas apprivoisé la bête Nad? :)

Nad 24/09/2014 21:23



Tu fais dans l’humour Soph, c’est ça? Pour apprivoiser la « bête » (ou quoi
que ce soit d’autre d’ailleurs), faut déjà qu’il y ait eu une quelconque « relation »!  



le Bison 23/09/2014 21:56

Très belles photos.
J'ai surtout noté que la nuit, tu partais à la rencontre des petites bibites toutes poilues...

Nad 24/09/2014 21:22



Ark! Des petites bibittes toutes poilues qui sont complètement inutiles. Tellement
inutiles que je les vois partout, elles veulent ma peau, j’en suis maintenant convaincue…



manU 23/09/2014 20:27

Quelle belle expérience tu as dû vivre, merci de nous la faire partager !

Nad 24/09/2014 21:21



Ah… c’était magique, au-delà des mots. En plus, quand je partage ces expériences, je
revis le voyage, à travers les souvenirs. Mais le plus difficile est de choisir quelques photos parmi la tonne que je prends! Je suis indomptable…



L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher