Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 21:25

CHATEAU FORT      

 

Fort est mon cœur comme un château

Pendu à un mât de cocagne

Entre l’enclume et le marteau

Dans les oubliettes d’un bagne.

 

Dans quel paradis haut perché

Hume t-il l’âcre odeur du soir

Peut-être au verger du péché

Où il est défendu de boire.

 

Jeux ou amour dans un calice

Béni au sel de son esprit

Jusqu’à la lie de ces délices

Dont en athée il s’est épris.

 

Est-il allé sur les remparts

Guetter poindre les anges nus

N’a t-il pas vu comme un regard

Percer sa carapace drue.

 

Bien gardée entre ses tourelles

Toute une vie inséparable

Se flageller d’absence d’elle

A cimenter l’irréparable.

 

Ce cœur bourreau et condamné

Solitaire dans ce château

Déjà vieux de vingt-deux années

Conduit l’espoir à l’échafaud.

 

Château en ruines bétonné

De remords de pièges et pleurs,

Ce cœur qui ne veut plus donner

Ni recevoir la moindre fleur.

 

Gris est ce cœur comme la cendre

Plus volatile que l’amer

Entre presque rien et la Flandres

Dans les mâchoires de la mer.

 

JCE

commentaires

eloy 13/04/2014 05:01

Oui tite Nad, c'est exactement ça, j'étais déjà en phase d'édification de ma carapace, oh qu'elle était fragile à cette époque là
bisous bavouilleux
JC

Nad 14/04/2014 22:00



À 22 ans, cette carapace qu’on croit blindée à fond est toujours fragile…


Bisous baveux, parce que tu le vaux bien



Nad 16/03/2014 19:16

Vingt-deux printemps et un cœur qui s’écroule comme un château de cartes… Mais que les années ont su rebâtir, avec des tourelles plus fortes, plus hautes, pour donner ce qu’est aujourd’hui cet
homme que j’admire énormément. Et qui fait les plus beaux bisous bavouilleux au monde !

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher