Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 21:22

CATHARSIS    

 

    Vaines étincelles du rire  

Dans l’âtre sournois de ses flammes

A ravager en un soupir

Les sauvages remords d’une âme.

 

Cet outil tranchant qui s’ennuie

Sur les aiguilles de l’horloge

Ce spectre intemporel de nuits

Où l’enfance n’a plus de loge.

 

Dans l’éden de son inconscient

La scie guette où l’oubli acquitte ;

Transfert de ces instants latents

D’un ego en mal névrotique.

 

Tu t’es bâti un mur de pierres

Où l’écho du rire est un pleur

Quand Œdipe ne fut qu’un tiers

A fleur de peau au fond du cœur.

 

La vie refoule et ça te blesse

Esprit greffé présent fané ;

Tu es dans ce jardin sans cesse

Remuant tes vertes années.

 

Ose, de ce glauque marais

Tirer la quintessence d’or,

De ton passé chasser l’ivraie

De ce jardin naîtra l’aurore.

 

Voici ton mal libre de chaînes

Devant le tain de ce psyché

Où l’étincelle n’est plus vaine

Si l’amour fou n’est pas péché.

 

JCE

commentaires

eloy 13/04/2014 05:05

Coucou Saphariel et Nad

Et oui 1972, j'avais à peine 17 ans, et comme disait Coluche
''j'avais tout lu Freud''ça m'a aidé à cette époque là, et quand j'y repense, je me suis tant éloigné des théories freudiennes.
Bisous à vous deux
JC

Nad 14/04/2014 22:05



Heureusement, parce que Freud est à mettre aux poubelles. Viens sur mon divan plutôt. C’est pour toi que je l’ai fait changer hein ! C’est
important que mon client se sente à l’aise………



Nad 16/03/2014 18:55

Celui-ci me touche en plein cœur. Oui, il y a le rythme, mais au-delà, l’expression d’un amour profond et de ses blessures. Et tu sais à quel point j’aime ces sentiments exprimés à fleur de peau.
Je l’adore, c’est une belle découverte…
p.s. : dire que tu parles déjà à cette époque d’Oedipe et de son copain Freud. Sauf que tu n’avais pas encore connu mon divan en peau de vache, girafe…
Bisous bavouilleux à la Rafaëlle

Saphariel 13/03/2014 15:58

Sais pas quoi dire... touchée (coulée) plein cœur...

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher