Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 21:31

le.grand.bleu.01

 

 

À la mer si beaucoup

 

J'en rêvais,

des pieds dans l'eau

sous les miens bien au sec

des fonds de mille mètres;

que d'eau sous le bateau.

Je le vois,

soudain l'océan se fait vieux

soucieux moi aussi,

mes cheveux blanchis si vite;

les vagues ne jouent plus

prennent de l'âme,

les vieux lions rugissent.

 

Ah la mer si beaucoup.

 

Je la suis, elle me suit?

le vent débraillé traîne ses loubards

sur ce terrain-vagues, un vague à lames

une vague de fond à crête blanche,

il me semble,

l'avoir déjà rencontrée

est-ce elle, son sosie?

Mais où et quand?

Me sourit-elle de ses dents blanches?

Elle m'a sûrement reconnu, c'est elle

la belle robe blanche et ses froufrous,

elle ressemble comme deux gouttes d'eau

à la vague de mon premier amour:

À s'y méprendre, je me souviens,

mais si mon amour souviens-toi

nous étions sur la jetée qui

tenait par la taille le vieux port endormi,

nous jouions à nous jeter des baisers

cette vague est venue se briser sur un rocher

déposer son sel sur nos lèvres nos baisers,

souviens-toi ma douce tu m'avais même dit:

qui se soucie qu'une vague meurt?

Sur l'océan une vague sait nager

mais sur terre elle se noie.

 

À la mer si beaucoup.

 

Je m'endors,

lentement les pieds dans l'eau

là, au-dessus de moi mille mètres d'eau

mon cœur à sec mon corps n'a plus froid

oui, oui je me souviens ces mots si doux:

«GO AND SEE MY LOVE»

 

JC.Eloy

29/08/2005

 

images

images (1)

commentaires

Nad 21/09/2012 14:13

Coucou J-C,
«GO AND SEE MY LOVE» est une phrase qui me replonge chaque fois dans de beaux souvenirs dont je conserve la nostalgie encore aujourd'hui, 23 ans plus tard. Je me souviendrai toujours de ce film de
Luc Besson que j'ai vu la première fois à Paris, alors que je voyageais durant quelques mois avec une amie en Europe. En sortant de la représentation, on s'est regardées: «On part pour la Grèce?».
J'y ai passé les 6 plus belles semaines de ma vie... J'ai revu le film cet été à la télévision, avec autant d'émotions que la première fois et que toutes les fois qui ont suivies. Ah ce «Grand
Bleu» est sans hésitation l'un des films les plus émouvants à mes yeux. Il me fait tellement plaisir de te lire en parler...
L'histoire d'amour de Jacques et Johana évoque l'importance de la liberté dans la relation amoureuse. La liberté de laisser l'autre vivre ses rêves et ses passions, à n'importe quel prix, même au
prix de le perdre à jamais. Et ce respect de la liberté offert à l'être aimé est certes à mes yeux la plus belle preuve d'amour qui puisse exister. «GO AND SEE MY LOVE» sont les mots des dernières
paroles prononcées, à la toute fin du film, et qui m'ont vraiment troublée, émue aux larmes. C'est de cette manière que j'ai toujours voulu vivre l'amour et l'offrir, à travers cette force de
liberté sauvage... J'en aurai maintenant pour la soirée à me remettre de ces belles émotions:)
Gros becs baveux

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher