Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 15:18

 

 

J’arrive tout droit du Maine, d’un voyage de pêche à la mouche. Une toute récente passion que je me suis découverte. J’ai toujours été émerveillée par le mouvement poétique du fil qui danse à la surface des eaux, au fil du temps, suivant la musique des rivières et l’appel du vent qui le fait tournoyer. J’avais avec moi un coupe fil, un couteau – pas celui des amateurs, non non, mon bon vieux Rapala, ami fidèle, avec sa lame d’acier bien effilée – une pince, un rétracteur, une puise et beaucoup d’espoir. Évidemment, je m’étais munie des meilleures mouches en ville... Grey Ghost, Warden’s Worry, la Nine Twelve, rien de trop beau. Voilà, en gros, la mouche c’est mon nouveau trip. Comme certains courent les vide-greniers du dimanche ou d’autres encore s’abreuvent d’un Cahors, un vendredi soir...

 

J’avais demandé conseils à mon ami Stoney, Calhoun pour les intimes, c’est le meilleur guide de pêche à la mouche du Maine! Ça faisait des lustres qu’on ne s’était pas piqué un p’tit brin de jasette. Il faut dire qu’il lui est arrivé bien des histoires à Casco Bay, il y a cinq ans. On dit qu’il se serait fait frapper par la foudre, qu’il aurait passé dix-huit mois à l’hôpital, tout cela semble bien mystérieux et quand on le questionne il ne se souvient plus de rien. Tabula rasa, le grand vide psychique, la mémoire envolée, c’est un homme sans passé, sans famille et pourtant hanté par de vieux fantômes... Avec quelques visions au passage, un corps nu qui dérive dans le courant d’une rivière, la chevelure flottant à la surface. L’étrange impression que certaines personnes craignent qu’il se souvienne de certaines choses. Des sentiments de déjà-vu, ça le plonge dans des angoisses terribles. Il arrive à recréer des images photographiques de quelques événements, mais sans plus.

 

Et du jour au lendemain, son pote Lyle disparaît. Il accompagnait Green ce jour-là, un visiteur inconnu de Key Largo, pour une partie de pêche à la mouche et il n’est jamais rentré. Calhoun partira à sa recherche. J’oubliais de vous dire que depuis son arrivée dans le Maine, notre héros travaille à la boutique de pêche de Kate, une Indienne sublime, la plus jolie du coin, qui lui tient compagnie la nuit. Mon ami, vraiment, c’est un sacré personnage, du genre inoubliable! Flegmatique, bourru, sauvage, énigmatique et solitaire, un sarcastique de « vieux con misanthrope », comme dirait affectueusement Kate, mais à la fois sensible et indéchiffrable, ce qui lui procurent une aura mystérieuse et attachante. En lui rendant visite dans sa cabane au milieu de nulle part - j’avais dans l’idée de l’amener pêcher avec moi – je ne me doutais pas que je serais plongée dans une histoire macabre. Véritable course contre la montre au cœur de la forêt américaine, je découvre à mon ami des talents d’enquêteur qui me font douter de son passé.  

 

Un excellent livre signé Gallmeister, dont il me tarde de découvrir la suite, Casco Bay. Et un véritable coup de cœur pour la plume de William G. Tapply!

 

Dérive sanglante, j’ai froid dans le dos. Je me retrouve à pêcher sur un îlot désert et « hostile », des ossements de source inconnue gisent à mes pieds. Ce matin, on m’y a déposée. Et j’ai follement envie qu’on me sorte de là!

 

Et si tu venais mettre une mouche au bout de ma ligne? Je pourrais te parler de ma nouvelle passion...

 

Merci à mon kinG des marais de m’avoir fait découvrir ce roman! Je sais, c’était un cadeau pour Tom Tom, ton ami pêcheur, mais que veux-tu, je lui ai piqué. Pffffff mauvaise mère (mdrrrrr) ^^

Mais j'te rassure, il est maintenant entre ses mains... :P

 

L'avis du Bison dans son ancien Ranch, qui a déménagé ses poils et ses sabots sous d'autres poussières...

 

Et l'avis de From the Avenue et Aifelle 

commentaires

le livre-vie 12/10/2017 21:11

Encore une belle découverte chez toi, dans une registre très différent! Comme d'habitude, je note (et je vais envoyer Monsieur-mon-banquier en terres canadiennes pour qu'il ait une petite discussion avec toi, vilaine tentatrice! lol)

Nad 13/10/2017 01:40

mdrrrrrrrrrrrr mais toi aussi tu augmentes ma PAL. Sauf que là, en ce moment, il y en a UN que j'ai très envie de découvrir, c'est le tien! :-*

dasola 11/10/2017 19:03

Bonsoir Nadine les trois romans de Tapply sont très réussis. J'ai lu les trois à la suite. Quel dommage que l'écrivain soit parti trop tôt. Bonne soirée.

Nad 13/10/2017 01:36

Bien dommage en effet. Une grande perte... Belle journée à toi

Guillome 05/10/2017 16:46

j'avais adoré et envie de prendre l'avion pour aller pêcher...quoique ;-) il me reste le 3e roman à lire...parce que malheureusement après c'est fini, on ne connaîtra jamais le fin mot de l'histoire. Merci pour le lien.

Nad 06/10/2017 00:19

J'vais plonger dans le tome 2 prochainement, et oui, malheureusement il n'y aura jamais de suite... une grande perte c'est certain.
Mes garçons sont fan de pêche, alors moi les histoires de poissons gros comme ça et de moteur qui cale en plein milieu du lac, sans oublier le gros ver de terre gluant au bout de la ligne, je m'y connais! ^^ mdr
Bisous

Violette 04/10/2017 17:55

j'avais adoré! Et oui, il donne envie de partir pêcher ce bouquin (et dieu sait à quel point j'exècre ce loisir!) J'ai lu le 2è, très bon également et le dernier m'attend.
(ta photo est effectivement... particulièrement adaptée à cette lecture ^^)

Nad 04/10/2017 20:47

Très hâte de me plonger tête première dans le tome 2!
Belle photo n'est-ce pas? ^^

Nadège 04/10/2017 11:09

Bouh, ta photo fait froid dans le dos... Je ne suis pas fan de ce genre de lecture mais ton billet est vraiment bien écrit. Je t'embrasse fort.

Nad 04/10/2017 20:46

Je ne lis pas non plus beaucoup de policier mais celui-ci sort du lot. Ce sont les personnages et leur psychologie qui sont forts, bien plus que le suspense. Bisous ma Nadège

Jerome 03/10/2017 14:01

Très beau billet ! Et ta photo met tout de suite dans l'ambiance^^

Nad 04/10/2017 20:41

En tout cas moi j'peux t'dire que j'étais dans l'ambiance quand j'ai découvert cette carcasse! ^^

Alex-Mot-à-Mots 02/10/2017 12:06

Tu trouves de drôle d'os de poisson quand tu pêches.....

Nad 04/10/2017 20:40

Une carcasse d'orignal bouffée par un ours, j'me sentais vraiment bien sur cet îlot...... ^^

Cristie 01/10/2017 13:28

Ca semble faire froid dans le dos et je veux bien frissonner un peu !

Nad 04/10/2017 20:34

Pas si frissonnant mais le roman tient en haleine du début à la fin, c'est excellent!

Le Chat du Cheshire 01/10/2017 12:32

Il faut vraiment que je le tente celui-ci !

Nad 04/10/2017 20:32

Tu ne seras pas déçue Chess! :-*

A_girl_from_earth 30/09/2017 23:23

Et moi j'ai un sacré coup de coeur pour ta plume ! Aaah tu viens de me faire voyager dans le Maine, à tes côtés et dans le livre, un truc de dingue ! Pour un peu, je me passionnerais bien pour la pêche à la mouche aussi. Je note cet auteur, ses romans ont l'air d'être un sacré dépaysement.
Mouack mouack, c'est toujours le weekend ! Profitons-en ! Big smaaacks !

Nad 01/10/2017 02:00

Mais c’est gentil ça… gros smacks mon amie! La nature dans le Maine est vraiment magnifique, c’est un endroit que j’adore. Ce roman est le premier d’une trilogie, l’auteur est mort après avoir terminé la rédaction du tome 3. Un grand auteur et une grande perte. Je crois que tu l’adorerais!
Oh oui profitons-en! SMACKKKKKKKK

le Bison 30/09/2017 20:22

Tu as l'air de t'y connaitre superbement en mouche !

Un fucking de billet qui me donne envie moi aussi de sortir la suite qui doit traînée dans un coin de ma bibliothèque... et de prendre un canoë stellaire pour Casco Bay...

Nad 01/10/2017 01:59

En mouche j’y connais fucking absolument rien, ce doit être un vieux fantasme refoulé, faudrait que j’en parle à mon psy ^^ ^^
Par contre Thomas c’est vraiment sa nouvelle passion! Et il a hâte de me l’enseigner :D
Le problème quand j'pêche c'est que dès qu'il y a un poisson au bout de ma ligne j'deviens toute fébrile, j'me mets à crier d'excitation et là j'entends un grand bruit sourd dans le bateau MAMAN CHUUUUUUUUUUUUUUUUT faut pas parler quand on pêche ça éloigne le poisson!!! PTDRRRRR (ben moi faut pas m'dire ça, j'suis comme une enfant, ça m'encourage à continuer!) ^^
Le canoë stellaire, je l’adore celle-là, c’est comme le majeur, en plus stellaire ça rime avec joes à l’air....

manU 30/09/2017 19:17

Ça c'est un Fucking Tabarnack de beau billet !
Moi j'dis qu'faut être ben couillu en mautadine pour écrire un beau billet d'minme !!! ^^

Nad 01/10/2017 02:04

Les ogives nucléaires c’est déjà nettement plus féminin comme image que c’t’histoire de « couillu »! Mouaha ha ha ha ^^

Nad 01/10/2017 01:52

« ben couillu » ptdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr j’suis une bûcheronne des bois, que veux-tu, le naturel refait toujours surface, même pas peur des milieux « hostiles »!!! :D)))
p.s. : « être couillu ».............. mdrrrrrrrrrrrrrrr j’vais pas l’oublier celle-là….. j’l’adore! Finalement c'est un peu comme avoir une grosse poche non?.......……! ^^

le Bison 30/09/2017 20:19

ou alors avoir une paire de joes aussi explosives que des ogives nucléaires...!!!

Aifelle 30/09/2017 18:33

Je l'ai beaucoup aimé celui-là !

Nad 01/10/2017 01:50

Je me réjouis de découvrir la suite!

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher