Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 20:59

 

 

« Zazie, déclare Gabriel en prenant un air majestueux trouvé sans peine dans son répertoire, si ça te plaît de voir vraiment les Invalides et le tombeau véritable du vrai Napoléons, je t’y conduirai.

-Napoléons mon cul, réplique Zazie. Il m’intéresse pas du tout, cet enflé, avec son chapeau à la con.

-Qu’est-ce qui t’intéresse alors?

-Le métro. »

 

C’est par hasard que je suis tombée sur ce roman de Queneau chez un bouquiniste du Mont-Royal, quand j’ai vu le sourire tout en dents de Zazie, j’ai craqué! Je l’ai même acheté sur ce seul motif, sans lire la quatrième de couverture, car j’aime bien parfois l’imprévu et que j’étais convaincue d’au moins passer un bon moment. Et ça a été le cas! D’ailleurs, comment s’ennuyer avec une enfant pareille! ^^

 

Avec ce sourire de dents, vous ne trouvez pas qu’elle a l’air GRAVEMENT détestable? Et elle l’est! Les enfants je les aime bien un peu rebelles - chez les autres, on s’entend (sourire). Une vraie peste, mais qu’est-ce qu’elle a du chien cette petite – du mordant, du bagou, de l’aplomb - appelez-ça comme vous le voulez - elle ne manque pas de répondant, têtue comme trois, impolie comme quatre, aucune gêne, arrogante à souhait, c’est qu’elle est drôlement mal élevée! Ahhhhhhhhh et elle n’a pas sa langue dans sa poche, complètement futée et e-x-t-r-ê-m-e-m-e-n-t perspicace, quand elle a une idée en tête elle ne lâche pas le morceau, ça je peux vous le dire! Elle pose des questions, beaucoup beaucoup de questions, s’achaaaaaaaaaaaarne. C’est l’oncle Gabriel qui pourrait vous le confirmer. Depuis qu’elle a appris qu’il se travestit et danse en tutu dans une boîte de Pigalle, elle ne cesse de lui demander s’il est « hormosessuel ». Et puis c’est quoi au juste tonton « l’hormosessualité »?

 

« Tonton Gabriel, dit Zazie paisiblement, tu m’as pas encore espliqué si tu étais un hormosessuel ou pas, primo, et deuzio où t’avais été pêcher toutes les belles choses en langue forestière que tu dégoisais tout à l’heure? Réponds. »

 

Dur de lui en vouloir, depuis que sa mère a un nouveau copain et passe nuits et jours à s’envoyer en l’air, la petite a pris le bord. Elle est même de trop, alors elle l’a confiée quelques jours à l’oncle Gabriel dixit l’artiste, le danseur de charme. Elle a adoré le voir en spectacle, fière comme tout, mais Zazie n’a qu’une envie, un grand rêve – une obsession plutôt, c’est le moins qu’on puisse dire - prendre le métro! Pas de chance, il est en grève. Ah les salauds… me faire ça à moi…

 

« -Tonton, qu’elle crie, on prend le métro?

-Non.

-Comment ça, non?

-Bin oui : non. Aujourd’hui, pas moyen. Y a grève.

-Y a grève?

-Bin oui : y a grève.

-Ah les salauds, s’écrie Zazie, ah les vaches. Me faire ça à moi.

-Y a pas qu’à toi qu’ils font ça.

-J’m’en fous. N’empêche que c’est à moi que ça arrive, moi qu’étais si heureuse, si contente et tout de m’aller voiturer dans l’métro. Sacrebleu, merde alors. »

 

Un matin elle prend la fuite, Zazie veut découvrir la grande ville, les gens de Paris d’ailleurs elle les trouve un peu bizarres, du moins ceux qu’elle rencontre. Tout le monde se mêle des histoires des autres, chacun y met son grain de sel, ils semblent vivre de petits et grands drames, de cœurs brisés, d’espoirs envolés, on s’envoie joliment valser. Les dialogues sont cinglants, faits de conversations « à ciel ouvert », avec n’importe qui, des gens de passage, on discute de tout et de rien, n’importe comment, on se fait la morale et on se donne des leçons. Elle ira raconter à un inconnu que sa mère a fendu le crâne à son père d’un coup de hache. Comme ça, tout bonnement.

 

Ce roman c’est toute une galerie de personnages amusants, de Mado P'tits Pieds à la veuve Mouaque en passant par le cordonnier, le tavernier, Zazie bien sûr, au cœur de tout ce brouhaha. De l’ironie, du sarcasme, des situations cocasses et beaucoup de démesure. C'est le regard mature et humain d’une enfant sur le monde des adultes.

 

Il ne me manque plus qu’à voir le film de Louis Malle des années 60 ;-)

 

« La vie. Un rien l’amène, un rien l’anime, un rien la mine, un rien l’emmène. »

commentaires

Libriosaure 08/04/2017 00:23

Aaaah "Zazie dans le métro", je confesse l'avoir lu pour mes études... et avoir été assez déçue. J'avais trouvé que, malgré cette galerie de personnages fantasques et amusants, un climat malsain se dégageait de l'oeuvre (toute la part sombre liée à la pédophilie, bien qu'implicite, est quand même drôlement pesante). Je trouve que c'est quelque chose de très français, ce jeu entre le drolatique et le malsain... ce n'est pas toujours à mon goût. Ceci dit, je suis d'accord avec toi : c'est un livre à lire, ne serait-ce que pour son originalité :)

Nad 09/04/2017 21:38

Le climat est malsain ça c'est sûr, surtout pour une enfant de 12 ans!
Assez étrange comme lecture mais j'ai aimé le personnage de Zazie :-)

les Caphys 07/04/2017 10:51

un incontournable pour petits et grands !

Nad 07/04/2017 21:23

Un incontournable en effet! :-)

Chat du Cheshire 06/04/2017 18:59

Ca fait une éternité que ce titre est dans ma WL, il faudrait que je me décide à l'emprunter !

Nad 06/04/2017 23:09

Ce n'est pas le meilleur roman que j'ai lu dans les derniers mois mais j'ai passé un bon moment avec la petite Zazie ;-)

le livre-vie 06/04/2017 13:04

La blonde que je suis vient de se rendre compte, que malgré sa période de boulot intensive, elle était venue sur ton blog (machinalement en fait) parce que tous tes articles lui disent quelque chose (ou alors j'ai rêvé de tes articles, mais là, c'est embêtant, ça voudrait dire que j'ai des super pouvoirs et alors je serais recherchée par de hautes instances, problème de sécurité nationale, tu comprends) mais elle (c'est à dire moi), n'a pas laissé de message. Grrr, suis cruche parfois!

Je rectifie donc (après avoir divagué, ce sont les effets secondaires d'un abus de travail...): Je connaissais ce roman de nom, mais ne savais pas du tout de quoi il parlait. Voilà, c'est chose faite, et je suis bien tentée maintenant!

Nad 06/04/2017 22:55

En l'achetant je n'avais non plus aucune idée de quoi il parlait! ha ha ha
Je l'ai acheté sur un coup de foudre pour le sourire de Zazie, et là j'ai découvert une petite fille qui a du chien et à laquelle je me suis attachée!
mdrrrrrrr ton com en fait me rassure, je ne suis pas toute seule à courir dans tous les sens! ^^
Un peu de méditation à travers tout ça quel bien ça fait! :D)))

Violette 01/04/2017 15:37

un beau souvenir de lecture et tu me donnes envie de replonger dedans, tiens ! Bonne fin de semaine :)

Nad 03/04/2017 03:19

Bonne idée! Belle semaine à toi Violette

nadège 31/03/2017 10:36

Ah Zazie, qu'est-ce que j'l'aime cette fillette!!! J'adore Queneau, son univers, ses jeux de mots et ses néologismes, ses personnages haut en couleur, ses situations burlesques.... et le film de Louis Malle avec Philippe Noiret, c'est un délice! bises.

Nad 06/04/2017 23:07

Ah..... m'semblait bien que je l'avais déjà vu sur ton blog ma Nadège!

nadège 06/04/2017 14:59

Oui j'avais mis un extrait du film je crois sur mon blog.

Nad 01/04/2017 04:35

Il m'avait semblé que tu m'en avais parlé ma Nadège, mais je n'ai pas vu de billet sur ton blog, pourtant je reste presque certaine d'avoir entendu parler du livre et/ou du film par toi...
Mystère :D
Je t'embrasse fort, bon weekend

Cristina 30/03/2017 22:36

Depuis le temps que j'en entends parler de ce livre et que je le vois chez mon libraire il va falloir que je me lance.
Merci Blondinette pour ce si joli sourire

<3 ;-)

Nad 31/03/2017 00:10

Son sourire est à craquer !!! TROPPPPPPP mignon !!! :-*
Gros becs ma Rousse xx

Angeline 28/03/2017 12:38

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci

Nad 31/03/2017 00:12

Merci Angéline. J'irai te visiter...

Jerome 28/03/2017 12:15

Un classique inoubliable. Quel personnage cette Zazie !

Nad 31/03/2017 00:13

Quel personnage en effet, unique ! ^^

le Bison 27/03/2017 16:52

Ah, les grèves de métro... C'était le bon temps... Tout fout le camp m'dame, même la grève dans le métro. Peut-être que ça va revenir... après les élections... Non maintenant, j'ai le droit à des incidents technique, de wagon, de train, de signalisation, des incidents voyageurs, grave ou moins, suivant le malaise ou le suicide. Alors, je me retrouve serré au milieu de congénères, parfois cons, parfois puants, un peu comme une flopée de têtards dans une mare asséchée, ou une sardine dans sa boite. Remarque, au final, ça vaut bien une grève...

Sur ce livre, je crois que je passerai mon tour, quand au film de Louis Malle, je n'ai pas du le voir non plus.

et belle dernière citation !

Nad 27/03/2017 17:58

C’est rassurant de savoir que j’suis pas seule à prendre le métro entourée de gens étranges et d’incidents de toutes sortes. Quand il passe à la station près de mon igloo, il fait le plein de BDC et de coulée d’érable, même pas foutu de pelleter la neige devant mon entrée que je puisse marcher en paix! Ah mon Bison, où s’en va l’monde!!? Y’a même parfois des lagopèdes au-dessus de ma tête…. :D

manU 27/03/2017 14:51

Quelle bonne bouille elle a cette Zazie !!
J'ai vu l'adaptation il y a un an ou deux, c'est étonnant mais c'est à voir !

Nad 27/03/2017 17:56

TROP meugnonne han mon kinG?
Oui le film a l'air assez spécial, j'suis d'autant plus curieuse! :-*

Alex-Mot-à-Mots 27/03/2017 13:19

J'aurai peur que le film ne gâche ma bonne impression de lecture.

Nad 27/03/2017 17:55

Parfois il vaut mieux aborder l'un ou l'autre. Moi je suis vraiment curieuse de découvrir le film de Louis Malle...

Bonheur du Jour 27/03/2017 06:42

Voyons, cela fait combien de temps que je l'ai lu.... Oh, non, je ne le dis pas. Mais je vais le relire, tiens. Merci et bonne journée.

Nad 27/03/2017 17:53

J'imagine qu'à la relecture on le savoure différemment...
Bises et belle journée petit (Grand) Bonheur du Jour.

Philippe D 26/03/2017 21:47

Un roman très connu et je ne savais même pas ce que ça raconte...
Bonne semaine.

Nad 27/03/2017 17:52

Une histoire particulière, qui vaut le détour. Belle semaine Philippe

AMBROISIE 26/03/2017 15:20

Le film est génial, en plus d'être fidèle au roman il développe des côtés super innovants dans le cinéma. J'ai eu de la chance de l'étudier en littérature en terminale et j'avais adoré, on s'imagine que c'est un roman jeunesse mais il y a tellement de trucs malsains dedans et de leçons cachées qu'il en devient hyper riche !

Nad 27/03/2017 17:46

Il m'a l'air assez spécial le film, je suis vraiment curieuse de le découvrir!
Tu as raison, l'atmosphère est malsaine, très chargée émotivement. On a du mal à croire qu'une enfant patauge là-dedans. Beaucoup de richesse oui...

A_girl_from_earth 26/03/2017 14:45

Zazie dans le métro, je l'ai lu il y a tellement longtemps que j'en douterais presque de l'avoir lu ! Pourtant il me reste le souvenir de sa verve et de son bagou, et puis la retranscription de sa façon de parler aussi, génial ! Je me souviens aussi que j'avais trouvé ça bigrement adulte comme roman, moi qui pensais m'atteler à un roman jeunesse. Il faudrait que je le relise, tiens, ça ne me ferait pas de mal ! Bon dimanche !

Nad 27/03/2017 17:43

Ah son langage, j’ai ADORÉ! Avec ses bloudjinnzes, les vzêtes et vzavez, pour l’époque on peut dire que Queneau a innové! Et quel caractère cette petite, délicieuse (vue de l'extérieur on s’entend ^^). Je m'attendais aussi à quelque chose de plus léger, mais finalement comme tu dis c’est très adulte. Aussi j’étais surprise que l’auteur n’aborde pas la thématique du "métro" plus que ça, puis au final on réalise qu’il en fait un glissement progressif vers la chute finale.
Belle semaine à toi :-*

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher