Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 22:57

 

 

« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. Mais je ne crois pas avoir jamais pensé que la vie qui nous était échue fût particulièrement mauvaise. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l’obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. »

 

Ahhhhhh ce roman j’en avais envie depuis un moment déjà! Pour les paysages de Naples, que l’on devine malgré tout plus qu’on ne ressent. Mais surtout pour cette histoire d’amitié entre Lila et Elena, l’auteure, qui nous raconte, dans le premier tome de cette saga, les épisodes marquants de son enfance et de son adolescence. D’ailleurs, la richesse du portrait adolescent est sans doute ce qui m’a le plus touchée. Rien n’y échappe, on se revoit, malgré nous, aussi fragiles que forts. On se souvient des amitiés indispensables, souvent trop compliquées. Des querelles et réconciliations. Du regard des autres, celui qui blesse et nous fait douter. Des vengeances, des menaces, des coups de poing, des coups au cœur et des premiers chagrins. On se cherche, recherche à s’identifier, jamais complètement heureux, parfois tourmentés, maintes fois vulnérables. On s’abandonne difficilement. On se rappelle nos histoires d’amour, la légèreté d’une robe, le soleil sur la peau, l’insouciance et l’excitation du frisson qui traverse l’échine. Les premières caresses, les sentiments amoureux difficiles. Nous reviennent en mémoire les rivalités, les jalousies, le désir d’indépendance qui se heurte à celui de la présence de l’autre. C’est la contradiction entre le besoin d’isolement et l’absence de frontières. C’est une rumeur sourde et le temps qui nous change... 

 

C’est donc inévitablement un portrait de femmes comme je les aime. Femmes fortes, femmes rebelles, déterminées et audacieuses. Leur histoire se situe dans les années 50, en période d’après-guerre. Elena Ferrante et Lila sont copines depuis plus de 60 ans. Elles se sont connues en première année de primaire. Elles ont fait les quatre cents coups et on nourrit des projets communs. Elles ont été les témoins de leur corps transformé, du pouvoir de séduction, du regard des hommes sur elles et des premières rondeurs, ces seins qui prennent vie. Elles ont été complices, ont contourné les règles et au détour du chemin, ont emprunté des vies divergentes. Mais toujours elles ont été unies par ce lien d’amour qui habite les amitiés vraies.

 

Comme lectrice, je me suis attachée autant à l’une qu’à l’autre, à leurs forces complémentaires mais aussi à leurs fragilités qui les ont rendu belles à mes yeux. Elena Ferrante a marché sur les pas de Lila, à la fois inébranlable et chancelante. Elle rêvait d’une amitié exclusive, faite de jalousie et d’insécurité. On aurait voulu que cessent ses envies et ses peurs constantes. Qu’elle mesure la richesse de ses forces, qu’elle s’accroche à son intelligence et sa fine sensibilité. Mais son personnage se construit la force d’avancer et je suis convaincue de la retrouver autrement dans le deuxième tome. Lila, quant à elle, est tout le contraire. Intimidante, audacieuse et pleine de malice, indisciplinée, rebelle, humiliante, imprévisible, « terrible et fulgurante », elle attise chez les autres la crainte. Mais elle fera les mauvais choix et sera trahie. Transformée à jamais... 

 

J’ai ADORÉ cette lecture, exigeante dans sa première partie. Un nombre impressionnant de personnages défilent, pour lesquels l’auteure a pris soin de mettre un lexique en début de roman. On y aborde des sujets dont je n’ai pas parlés mais auxquels j’ai été sensible, notamment la pauvreté, la rage et la violence dont les pères sont capables, les histoires de famille qui nous suivent et nous hantent, une lame acérée qui transperce la peau et laisse des stigmates. C’est aussi une fine réflexion sur le rang social et l’ascension au pouvoir. Trop hâte de lire la suite!

 

Merci à mon sweet manU, mon ami prodigieux, pour ce si beau livre <3

 

À lire sous un cocotier du Costa Rica (parce que l'ami prodigieux comprendra le sens que je porte à ces mots là) ;-)

 

«Le sable était froid, noir-gris à la lumière de la lune, et la mer respirait à peine. Il n’y avait pas âme qui vive et je me mis à pleurer de solitude. Mais qu’est-ce que j’étais, et qui j’étais?»

 

Les avis de Noukette, Canel, Alex et Violette

commentaires

le livre-vie 06/04/2017 13:06

C'est une auteure que j'ai très envie de découvrir.

Nad 06/04/2017 23:02

Je n'étais pas certaine si tu l'avais lu ou non, je l'avais cherché sur ton blog sans le trouver...
En tout cas il me reste à acheter la suite et la lire, je me réjouis vraiment de la découvrir! :-*

Alex-Mot-à-Mots 23/03/2017 15:03

Ca fait un peu loin pour lire ce roman. Mon canapé suffira !

Nad 23/03/2017 15:20

Tu l'as déjà lu alors tu n'auras pas à aller trop loin :-)

Didi 21/03/2017 21:00

A lire sous un cocotier du Costa Rica :-) La chance ! Et en plus offert par un ami prodigieux :-) Trop bien !
En tout cas je pense que cette trilogie me plaira même si j'ai pas les cocotiers !
Bisous Bisous

Nad 22/03/2017 01:30

Le lire sous un cocotier c'était une façon d'amener avec moi l'ami prodigieux :-)
La lecture n'en était que plus belle!
Je t'encourage à le lire Didi, tu l'aimeras sans doute...
Gros bisous

Léa Touch Book 20/03/2017 16:04

Les deux premiers tomes m'attendent dans ma PAL :)

Nad 20/03/2017 21:09

N'hésites pas! :-)

nadège 20/03/2017 15:36

Voilà bien longtemps que je souhaite lire Elena Ferrante!! Et tu enfonces le clou avec ton beau billet! Ce roman a tout pour me plaire. Je t'embrasse.

Nad 20/03/2017 21:09

C'est un livre sur l'adolescence, alors tu vas forcément beaucoup l'aimer ;-)
Je t'embrasse

manU 20/03/2017 14:57

Un livre unique à mes yeux !
Unique par l’endroit dans lequel je l’ai trouvé. Un bazar indescriptible dans lequel je ferai bien un peu de ménage, de tri, et ce ne serait pas du luxe…
Unique par les deux personnes, uniques à mes yeux, qui m’accompagnaient ce jour-là…
Unique par la personne à qui je le destinais, toi ! Et puis, le titre te va si bien…

Nad 20/03/2017 21:08

Et une lecture unique, pour toutes ces raisons et celles que je ne dis pas ici ;-)
Désormais un livre précieux... <3 :-*

jerome 20/03/2017 12:08

À lire sous un cocotier du Costa Rica... tu en as de bonnes toi ! J'espère qu'on peut le lire ailleurs aussi parce que sinon je ne suis pas prêt de mettre le nez dedans^^

Nad 20/03/2017 12:46

Un beau portrait de femmes, à lire n'importe où...
:D

Libriosaure 19/03/2017 12:46

J'ai vu ce livre dans toutes sortes de mains dans le métro, mais je ne savais pas si je devais le lire ou pas. En suivant ton conseil, je me lancerai peut-être dans cette lecture finalement ;)

Nad 20/03/2017 00:13

Il y a aussi des gens qui ont un peu moins aimés. En tout cas si jamais tu le lis j'aimerais bien que tu viennes m'en parler :-)

Aifelle 18/03/2017 06:54

Il m'attend dans ma PAL !

Nad 18/03/2017 21:35

J'ai hâte de lire ton avis!

Noukette 18/03/2017 00:18

Tu le sais, je suis ressortie mitigée de cette lecture, moins touchée que je ne l'aurais voulu... Naples reste mon personnage préféré... et je lirai la suite, je suis quand même très curieuse de la découvrir !

Nad 18/03/2017 21:35

C'est ce qui est beau je trouve dans les lectures, les avis différents qui rendent compte du fait que chaque personne n'est pas sensible aux mêmes choses. Moi c'est drôle je n'ai pas du tout ressenti l'Italie que je ressens quand je lis Laurent Gaudé avec son Soleil des Scorta par exemple. Ni même l'Italie que j'ai connue en m'y promenant.
Par contre, à mes yeux, toute la force du roman repose dans ses personnages. Cette tranche de vie autobiographe de l'auteure m'a profondément touché. C'est un acte courageux que d'arriver à se livrer ainsi sur des épisodes intimes de sa vie...

A_girl_from_earth 17/03/2017 23:22

Aaah te voilà revenue du Costa Rica !!! J'espère que tu en as bien profité (mais comment pourrait-il en être autrement ?) et que tu t'es remise du retour.:-) En tout cas, ça fait plaisir de te relire !
Concernant ce livre, il m'a beaucoup beaucoup tentée à sa parution mais j'ai fait la bêtise de vouloir attendre la parution du tome 2 (histoire de pouvoir me ruer sur la suite si j'étais conquise), et maintenant que les 3 tomes sont parus, l'envie m'est un peu passée, hahaha ! Il faut dire aussi qu'entre-temps, j'ai vu quelques avis plus mitigés que l'enthousiasme général, du coup ça refroidit un peu, mais je reste convaincue que cette trilogie me plaira (le décor de Naples, ces personnages...). Ton billet me le confirme mais je trouve juste des prétextes pour repousser la lecture.:-)

Nad 18/03/2017 21:21

Oh que c'était beau là-bas! Il y avait des singes partout, je me levais chaque matin à 5-6 heures pour les voir, c'est le moment où ils sortent pour se nourrir. Il y avait des oiseaux multicolores et des fruits exotique en abondance. 35 degrés, la jungle était magnifique. Ah que c'était bon d'être là-bas... :-*
Ha ha ha c'est vrai que maintenant du coup ça t'en fait trois à lire! La seule chose qui peut refroidir, et là c'est seulement mon simple avis, ce serait le nombre de personnages. Mais en même temps on s'y repère vite.
Vraiment, ce qui a fait la force de ce beau roman à mes yeux c'est la période adolescente qui est décrite par l'auteure avec énormément de sensibilité. On s'y revoit et on se questionne. On se demande comment nous, à cette époque, on l'a traversée. Elena et Lila sont incroyablement attachantes dans leurs forces et leurs limites.
J'ai hâte de me plonger dans la suite...

AMBROISIE 17/03/2017 16:37

Les avis sur ce livre m'achèvent, j'avais une volonté de ne pas me l'acheter mais toutes les citations que je lis plus les chroniques toujours positives. Je crois que je vais craquer dans les semaines qui suivent.

Nad 17/03/2017 18:01

Je crois qu'en refermant ce roman sur la dernière page, tu seras heureuse de l'avoir lu. Dans tous les cas, si tu le lis ça me ferait plaisir de t'entendre m'en parler. Bon weekend à toi

le Bison 17/03/2017 09:14

Toujours bien d'avoir un ami prodigieux :)

Sinon, je prendrais bien un sex on the beach... à défaut de noix de coco...

Nad 18/03/2017 21:35

pffffffffff ça va mal ! ^^

le Bison 18/03/2017 19:38

J'ai une orange sanguine, une bouteille de vodka toujours au congélo, un doigt même... Putain, j'ai pas de cerise... Encore raté...

Nad 17/03/2017 17:58

Un ami prodigieux qui dépose chaque jour des couleurs dans ma journée :-*
Zut... il me manque une rondelle d'orange, la cerise et un doigt de Vodka ^^

Fanny 17/03/2017 07:04

Je l'ai acheté il y a quelques mois et je t'avoue que le voir partout ne m'encourageait pas à le lire, ( volonté d'aller à contre courant toussa toussa...)
J'ai lu aussi pas mal d'avis négatifs! Je suis donc en plein questionnement ! Et je crois que je vais quand même me décider à le sortir de ma biblio...

Nad 05/04/2017 21:34

Comme toi j'ai trouvé le début lent, je me suis demandée si j'allais être séduite mais en effet, la partie "adolescente" et jeune adulte est vraiment géniale, on découvre les personnages plus en profondeur, l'auteure nous offre un récit émouvant de sa vie. Et maintenant j'ai envie de poursuivre parce qu'il paraît que la suite promet de belles choses aussi!
En gros j'ai été conquisse :-*
Après il y en a pour tous les goûts, mais c'est vrai que l'histoire démarre vraiment un peu plus tard, vers la moitié du roman.
Bonne soirée et bisous

Fanny 04/04/2017 12:27

Je reviens vers toi pour te dire que j'ai commencé ce livre et que je l'ai abandonné. Oui. Je ne dirai pas lâchement, parce que je suis quand même arrivée jusqu'à la moitié mais je n'ai pas pu continuer. Je ne ressentais absolument rien pour ces deux filles et pour tout te dire, je m'ennuyais! Quelques personnes m'ont dit que j'aurais dû le terminer parce que ça s'accélère un peu à la fin mais je n'avais pas envie d'attendre :-)

Bon mardi à toi, Nad!

Nad 17/03/2017 17:50

Je suis comme ça aussi, il y a toujours un peu cette crainte en moi des livres qui envahissent les rayons. Ma copine Lili m'en avait fait l'éloge, elle le lisait alors que nous étions à voyager ensemble. Puis est venu mon Manu pour me l'offrir avec une si gentille dédicace :-* Et j'ai craqué pour ce livre...
Il faut s'accrocher dans les premières pages, il y a énormément de personnages mais heureusement l'auteure a pris soin de mettre un lexique en début de roman. On se repère très vite.
Je t'encourage à le lire, rien ne t'empêche après de le mettre de côté s'il n'est pas pour toi...
Bon weekend Fanny

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher