Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 13:43

 

Il est de ces belles rencontres, comme de celles que l’on doit au hasard, et qui nous font vivre, à l’image des amitiés uniques, des moments forts. J’entre à la librairie de mon quartier, ayant en tête d’en ressortir avec un joli roman graphique qui me ferait du bien, qui serait comme mon doudou du soir. Et mon regard s’est tout de suite posé sur ce livre, pour y revenir sans cesse. Comme je l’ai trouvé belle cette enfant blottie bien au chaud contre les flancs d’un cerf. Ses yeux sont fermés, il veille sur elle.

 

Guojing nous raconte son enfance. Dans les années 80, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, elle a été profondément affectée par l’isolement et la solitude, que la politique chinoise de l’époque concernant l’enfant unique, avait imposée à une génération d’enfants comme elle, laissés à eux-mêmes. Marquée par cette expérience et inspirée de ce vécu, elle nous dessine les images qui ont coloré son histoire personnelle, sans mots, que par le souffle de son magnifique trait de crayon sépia. Après tout, que serait la force des mots face à la mémoire du temps? Les images se suffisent à elles-mêmes, sans plus de couleurs que celles des souvenirs noirs et blancs, qui s’en font les témoins intimes.

 

 

 

 

À 6 ans, Guojing monte seule dans un autobus qui la mènera chez sa grand-mère, la mamie adorée qui prend si bien soin d’elle. Chemin faisant, elle s’endort. Au réveil, l’autobus est vide. Elle descend, marche et pleure. Pleure de toutes ses larmes. Ses pas s’impriment dans la neige, repère un peu vague que le vent efface, la petite s’est perdue. C’est alors qu’un monde imaginaire s’ouvre à elle, rassurant et cajoleur. Et que le jouet dans la main de l’enfant prend vie sous la forme d’un cerf qu’elle suivra dans une forêt de rêves, tantôt affolante, tantôt apaisante.

 

 

 

 

Un pied dans l’eau, des marches vers le ciel. Bondir sur le lit cotonneux des nuages et tomber. Un phoque qui aide à se relever. Une énorme baleine et une pluie d’étoiles. De nouveaux compagnons. Contempler l’horizon qui se couche en prenant l’ami dans ses bras. Le guider. Rire, pleurer et dire au revoir. Se blottir contre les flancs du cerf et rêver. Retrouver sa mère et pouvoir s’endormir…

 

 

 

 

La richesse graphique de cet album n’est pas sans me rappeler le travail sublime de Shaun Tan. Là où la beauté des émotions nous est communiquée sans le support des mots. Laissant libre cours à nos ressentis, par la force des images intérieures.

 

Ce livre m’a fait du bien. Il m’a procuré un moment de douceur, féérique, un instant douillet où plus rien n’existe que le silence nécessaire pour s’adonner à rêver...

 

 

 

 

Simplement magnifique <3

 

*********

 

Acclamé par la critique, "L’enfant seule" (The Only Child) s’est retrouvé, entre autres, sur la liste des plus beaux livres illustrés pour enfants du New York Times en 2015.

 

« Aujourd’hui, je ne suis plus une enfant et je constate qu’il arrive souvent que l’on se sente perdu. Mais si on cherche un peu, on finit toujours par trouver le chemin qui nous conduira jusqu’à la maison. »

 

Guojing

 

 

 

commentaires

L
Un livre qui fait du bien... Et des images apaisantes... Je suis très attirée par cette BD!
Répondre
N
Les images sont d'une douceur incroyable... <3
B
Oh, que cela me tente ! Cette bd a l'air tellement belle. Merci pour le conseil de lecture.
Bonne journée.
Répondre
N
Ce roman graphique est tellement beau, il ferait ton Bonheur, c'est certain ;-)
Belle journée à toi
D
Bonjour,
Un album magnifique en effet plein de rondeurs et de douceurs
Merci de nous le présenter
Bisous
Répondre
N
N'est-ce pas Didi?
Bisous et bonne semaine
S
Belles illustrations,cela donne envie de le lire
Répondre
N
Je t'encourage à le faire Scooby ;-)
V
Effectivement, ce que tu en montres est magnifique.
Répondre
N
Un p'tit trésor!
N
Oh quel magnifique livre tu as trouvé! Merci pour ce beau partage tout en douceur. Bises.
Répondre
N
Tu l'aimerais beaucoup ma Nadège, j'en suis certaine. Bises
L
Je vois que tu as fini par pelleter la neige devant chez toi, pour aller jusqu'à la librairie... et la cave pour un moment de réconfort...
Répondre
N
Même pas eu besoin, j'ai mis mes raquettes ^^
A
Ohlala tu as mis la main sur une pépite je sens. À distance, ces illustrations sont juste magiques et dégagent quelque chose de l'ordre du merveilleux ! Je me sens toute remuée ! Il faut que je vois ça de plus près !
Répondre
N
Une vraie pépite, de la magie pour les yeux et le cœur, un album tendresse qui fait beaucoup de bien... :-*
Qu'est-ce que tu l'aimerais... bisous
J
Punaise, j'adore ce dessin, il a l'air tellement doux, tellement cotonneux, on a envie de s'enrouler dedans^^
Répondre
N
La petite Charlotte d'amour et son papa l'aimeraient c'est certain! ;-)
C
J'aime la douceur qui se dégage des illustrations.
Répondre
N
Un livre douceur, une doudou du soir... <3
A
Les illustrations sont splendides :-)
Répondre
N
Vraiment MAGNIFIQUES! Bonne semaine Aifelle
M
Que c'est beau !
En te lisant et en regardant les dessins, la mise en page, je pensais justement à Shaun Tan et ce bel album découvert grâce à toi... <3
Répondre
N
Il est superbe cet album, les dessins sont magnifiques, bisous mon kinG! <3
C
Le graphisme est merveilleux ! Tout ce que j'aime et ton billet nous donne tout simplement envie de nous plonger dedans, bien à l'abri, comme dans un doudou !

Bonne St Valentin Ma Blondinette <3
Kiss Peace & Love ;-)
Répondre
N
Belle St-Valentin à toi ma Rousse <3
K
Merci de nous présenter ce petit bijou illustré!
J'adore le principe de laisser le jeune lecteur mettre lui-même ses mots sur les images... un beau "moteur" de l'imaginaire et un exercice créatif renouvelable!
(P.S. J'ai finalement réussi à m'abonner à ton blogue! WP est moins capricieux!)
Répondre
N
Coucou Guylaine, quel immense plaisir de te voir ici!
Oui vraiment c'est un album magnifique. Et comme tu as raison de dire que les images laissent place à l'imaginaire, c'est tout à fait ça :-*
Ohhhhh je vais m'y mettre pour les "Mokimage", votre travail à Marie-France et toi est superbe!
Et quelle photographe tu es, Lili me disait que tu avais gagné un prix extraordinaire qui t'a valu un voyage au Groenland (ou en Alaska? J'ai oublié...)
Bisous et belle journée à toi, merci encore xx
L
En cette journée de la St-Valentin, quel joli cadeau tu nous fais!! Comme ils sont beaux ces dessins contre lesquels nous yeux façonnent un cocon. Bonne journée amie très chère xxxx
Répondre
N
Comme tu me fais plaisir en passant par ici :-*
Belle St-Valentin à toi ma Lilounette d'amour!
J't'm fort, plein de gros becs sur ta journée xxxx
A
beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. au plaisir
Répondre
N
Merci et belle journée à vous Angelilie

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

 

Rechercher