Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 21:24

 

Dans le cadre du Ciné-Club de Potzina, ce mois-ci hébergé chez la grenouille des marais de Charente - Clicker ici, sous le thème « Lumières d’artistes », j’avais TRÈS ENVIE de vous parler de MON FILM FAVORI, Camille Claudel 

 

J’ai dû voir ce film une dizaine de fois sans jamais me lasser... Vous direz que ça frise l’obsession et vous n’aurez pas tort! Entre Camille Claudel, Rodin et moi, c’est une longue histoire d’amour. J’ai vu ce film la première fois il y a plus de 25 ans (comment se rajeunir en 2 mots... ^^). Et la dernière en début d’année, dans le cadre de l’exposition « Métamorphose – dans le secret de l’atelier de Rodin ». 300 œuvres, sculptures, croquis et aquarelles, où j’ai eu la chance de revivre un grand voyage dans l’intimité du couple d’artistes.  

           

Leurs sculptures, leur histoire, cette passion foudroyante, la déchirure, l’enfermement, autant de sujets qui nourrissent ce film, dont les acteurs principaux, Isabelle Adjani et Gérard Depardieu, sont au sommet de leur talent! Adjani y est SUBLIME! Nominée aux Oscars comme meilleure actrice. Dans ce rôle de Camille, qui a marqué sa carrière, elle nous est présentée sous les traits d’une femme passionnée, déterminée, explosive et audacieuse - les femmes artistes étaient rares et jugées provocatrices à cette époque - que rien n’arrête dans son désir de créer. Jusqu’au bout de ses doigts, elle sculpte la rage de vivre, la fougue amoureuse, les émotions vives. Ses regards sont déchirants, ils communiquent le désespoir, la colère, la folie, la chute d’une psyché fragilisée par le deuil « post Rodin » dont elle ne se sera jamais remise. Longue descente aux enfers où ses délires de persécution la conduiront 30 ans dans un asile psychiatrique où elle expiera jusqu’à son dernier souffle.

 

Quelques mots ou quelques phrases (sourire) sur leur histoire. Ce ne sera pas facile, j’aime autant vous le dire! :D

 

Camille et Rodin, deux sculpteurs, deux génies, deux destins, une immense passion l’un pour l’autre. Il se sont rencontrés dans l’atelier de Rodin en 1883. Elle deviendra sa jeune élève, sa muse, puis son plus grand amour. Rodin est fasciné par le génie artistique de Camille. Dans son atelier, elle se met à nu et pose pour l’artiste. Certaines scènes me resteront à jamais gravées en mémoire. Des scènes sensuelles qui transportent notre âme de spectateur dans la chaleur érotique des corps qui s’abandonnent à la passion amoureuse. Chaque muscle est caressé, chaque grain de peau embrassé...

 

Leur relation durera 15 ans, au terme de laquelle Camille se résoudra à rompre, Rodin refusant l’enfant qu’elle porte de lui et la forçant à se faire avorter. Le sculpteur ne pouvait non plus se résigner à rompre avec sa femme, Rose Beunet. L’internement s’en suivra de peu, après qu’elle eut détruit plus de la moitié de ses oeuvres. Fin des « quelques phrases », je suis trop forte!

 

Ce film nous pousse forcément à se questionner sur la « folie », comment la nommer, qu’est-ce que la « normalité »? Je pourrais m’éterniser longuement sur le sujet parce que je crois qu’à tort et à travers on en pose trop facilement le diagnostic. Quoi qu’il en soit, je pense qu’il s’agissait surtout d’une dépression majeure dont le deuil, l’ennui et l’isolement en seraient les causes principales. C’est son frère Paul Claudel qui la fera interner. Ah lui, je l’ai détesté à mort! Je n’en dirai pas plus, ça me cause des palpitations et on dit que c’est tout sauf sain pour la santé... :P

 

Un GRAND FILM! UN CHEF-D'OEUVRE <3 

 

« Je réclame la liberté à grands cris »

Camille Claudel

 

 

 

 

commentaires

nadège 12/12/2016 16:43

J'ai vu ce film il y a très longtemps... il me faudrait le revoir. Il m'avait bouleversée.

Nad 12/12/2016 17:49

Chaque fois j'en ressors complètement bouleversée, surtout avec cette fin...

dasola 04/12/2016 21:50

Bonsoir Nadine, j'avoue que j'avais moyennement aimé ce film car je ne suis pas une fan d'Adjani mais ce film a contribué à faire connaître Camille Claudel au grand public et c'est une bonne chose. Bonne soirée.

Nad 06/12/2016 03:13

Camille Claudel a été longtemps dans l'ombre de Rodin, en ce sens ce film était presque nécessaire! Bonne journée à toi Dasola

Valérie 04/12/2016 19:12

Je l'ai vu à sa sortie en DVD, il m'a profondément marquée.

Nad 06/12/2016 03:15

Ah moi aussi, je ne l'oublierai jamais, chaque fois que je le vois il me bouleverse profondément.

Rebecca G. 03/12/2016 22:19

Je l'avais vu à sa sortie. Ce film m'avait bouleversée et m'a laissé un souvenir impérissable. Ce film est un chef-d'oeuvre! Et Adjani... wouaw, elle était sublime dans ce rôle!! Je crois que c'est son meilleure!

Nad 06/12/2016 03:11

Un vrai chef-d'oeuvre, je suis d'accord avec toi, Adjani est bouleversante dans le rôle de Camille et c'est sans doute le rôle de sa carrière!

le Bison 01/12/2016 11:49

Je pense que je n'ai jamais du le voir... Mais dis-moi, c'est un film d'amour ?!

Et puis maintenant, j'ai une aversion pour le Gégé, il m'insupporte, pour rester poli, et j'ai du mal à faire la part entre le comédien d'antan et le gros d'aujourd'hui.

Mais si c'est un film sur la folie ?! il serait fou de refuser de caresser chaque muscle d'Isabelle ou d'embrasser chaque grain de peau...

Nad 02/12/2016 00:45

Oui c'est ça, un film D'AMOUR comme tu les aimes! ^^
Avec passion, majeurs et Crown Royal...
Le Gégé j'ai du mal aussi maintenant, mais c'est juste qu'il n'a pas encore "trouvé le gros en lui"... :D

Girlie Cinéphilie 01/12/2016 10:06

Génial! Une nouvelle participation au ciné-club, et sur un film magnifique où art et passion sont intimement et fatalement mêlés. J'espère que tu continueras à nous rejoindre au ciné-club pour nous proposer d'autres belles séances!

Nad 02/12/2016 00:40

Avec plaisir, je suivrai les thèmes mensuels qui sont proposés...

Rose Prune 01/12/2016 08:11

Il faut que je vois ce film. Le sujet, les acteurs, m'intéressent beaucoup :).
Bisous à toi et à plus sur nos blogs respectifs!

Nad 02/12/2016 00:14

Je ne suis pas très objective mais vraiment, ce film est magnifique! Chaque fois que je le vois je passe par toute la gamme des émotions...
Bisous!

manU 30/11/2016 22:42

C'était il y a 4 ou 5 ans, le jour de tes 16 ans ?... ^^
Merci pour ta participation et pour ce beau billet ! <3

Nad 30/11/2016 23:04

Tout à fait ça mon sweet kinG! ^^
Pouahhhhhhh du coup j'me sens déjà mieux mdrrrrrrrrrrrrr :D))
J'ai pris tellement plaisir à replonger dans l'histoire de Camille et Rodin. Et puis tu sais comme j'peux rien te refuser! :-*
Slurp

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher