Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 22:52

 

Sous le thème de la fraternité, Les Restos du cœur offrent chaque année un recueil de nouvelles dont les recettes permettent de distribuer des milliers de repas. Pour le lecteur, en plus de contribuer à une bonne cause, c’est l’occasion de découvrir la plume de douze auteurs, dont plusieurs m’étaient inconnus, chacun y allant de sa sauce ! Salée, sucrée, acide, douce ou amère, mes trois coups de cœur vont aux nouvelles de Karine Giebel, Agnès Ledig et Bernard Werber.   

 

Françoise Bourdin nous parle de Florian et Charles, deux frères qui s’aiment autant qu’ils se détestent. À vrai dire, Florian est un lâche, il passe ses journées écrasé sur le canapé à fumer, boire et se nourrir de restes de pizza. Vous me direz à quoi bon vous énerver, ce n’est pas de vos affaires, sauf que le fils de Charles s’est mis à le fréquenter et que ce dernier s’inquiète de l’influence négative que son frère pourrait avoir sur lui. Une nouvelle sur la culpabilité au profit de la solidarité fraternelle. Michel Bussi, quant à lui, évoque la jalousie entre sœurs, celle qui attire tous les regards sur elle au détriment de l’autre, la miss-p’tite-parfaite-je-te-pique-ton-copain, alias Alexandra. On poursuit avec Maxime Chattam qui casse le ton avec sa nouvelle complètement gore ! Sans vouloir trop en dire pour éviter de dévoiler le punch final, disons qu’il est question de camion à bouffe réfrigéré, de cannibalisme et d’ADN. Une histoire de vengeance qui donne froid dans le dos et qui me donnerait envie de découvrir l’auteur à travers l’un de ses romans pour sonder plus à fond son style qui me semble plutôt unique. Peu de choses à dire concernant Stéphane De Groodt, des jeux de mots assez fins, sur le cinéma, mais qui m’ont laissée indifférente. La nouvelle est trop courte, à peine trois pages qui ne me permettent pas de me faire une idée de son talent…   

 

À l’instar de Michel Bussi, François d’Épenoux nous raconte une histoire de jalousie entre sœurs, que leur mère tente de réconcilier à tout prix. Haine et rancoeur, l’héritage du père est au cœur des conflits. Quand l’argent vous pourrit la vie ! Et là, premier coup de cœur pour Aleyna de Karine Giebel. Aleyna, 17 ans, une jeune turque forcée de marier un homme de 35 ans qu’elle n’a jamais vu, encore moins aimé. Un texte qui rend compte de la souffrance de milliers de femmes dans le monde. Elle aborde les restrictions liées aux lois ancestrales, la privation de liberté, le déshonneur et le prix à payer - la plupart d’entre elles sont tuées dans des conditions atroces. Ensuite, l’échec du mariage est présenté par Douglas Kennedy, les interrogations, les regrets et la solitude qui s’ensuivent. Puis Alexandra Lapierre nous parle de la souffrance de l’enfant unique. Quand une lettre fait tout basculer et que sont mis en doute notre vie, notre passé et notre avenir.   

 

Deuxième coup de cœur pour la nouvelle d’Agnès Ledig dont j’ai adoré la plume ! Et savouré la douceur des mots. Deux personnes qui se rencontrent par hasard, un homme et une femme, et qui sont émus l’un par l’autre. Lui par sa simplicité et son optimisme, elle par sa sincérité et sa spontanéité.

 

Un extrait retenu et que j’ai trouvé très beau... :  

 

« Quand, des années après, je me retournerai sur ma vie, je pourrai me dire qu’on prend parfois des chemins sans savoir où ils mènent, et qu’on n’en a que faire, du moment qu’on avance à côté des personnes qui comptent. »

 

Finalement, Nadine Monfils nous rappelle que les apparences sont souvent trompeuses. Romain Puertolas y va de jeux de mots, de bizarreries et d’humour afin de créer chez le lecteur une réflexion sur notre société capitaliste et l’acceptation des différences. Les extraterrestres sont tous des communistes, c’est lui qui le dit ! Enfin, dernier auteur et troisième coup de cœur pour la nouvelle de Bernard Werber qui porte sur la gémellité. Sur fond d’intrigue, elle tente de répondre à des questions qui sont toujours en suspens concernant les jumeaux identiques : est-ce que l’esprit est séparé de la matière? Quelle est la place des gènes versus le milieu de vie? Jusqu'où les gestes de l’un peuvent inconsciemment influencer les gestes de l’autre? Des questionnements qui remettent en cause la complicité et l’empathie…

 

Il a été glissé sous mon sapin par une sweet grenouillE de marais à qui je dis un gros merciiiiii CRÔAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA slurp ! :-*

commentaires

nadège 16/11/2016 10:56

Le petit livre idéal à déposer sous le sapin... J'aime beaucoup la citation ..." du moment qu'on avance à côté des personnes qui comptent." Agnès Ledig est une auteure que je souhaite découvrir...

Nad 16/11/2016 14:27

C'est une citation vraiment très belle, qui me parle énormément...

scoobydu41 15/11/2016 21:37

Je ne connaissais pas mais c'est une bonne idée

Nad 16/11/2016 00:48

Une belle idée sous le thème du partage ;-)

Rebecca G. 10/11/2016 10:53

C'est la première fois que j'entends parler de ce concept!!! Et je trouve ça vraiment génial!! Wouaouw tous ces auteurs réunis, c'est une folie!! Je crois bien que je vais l'acheter! J'espère juste que ce n'est pas une arnaque aux niveau des repas distribués... Je suis devenue très méfiante avec ces promos de bienfaisance, il y a tellement de détournements... :(

Nad 11/11/2016 17:54

Oui l'idée est géniale! Un recueil de nouvelles qui s'offre bien durant le temps des fêtes. Je serais vraiment étonnée qu'il y ait du détournement! Je t'encourage à l'offrir ;-)

A_girl_from_earth 08/11/2016 23:29

J'aime beaucoup le concept de ce recueil de nouvelles sur la thématique "repas" et son association avec les Restos du coeur qui permet de distribuer 4 repas pour l'achat d'un livre. J'avais lu le tout premier paru, j'ai raté le coche pour le 2è, il faudrait que je sois au rdv cette année !

Nad 09/11/2016 00:46

Oui c'est une idée vraiment honorable, une belle initiative pour une cause qui nous tient tous à coeur.
À bientôt A girl from earth

cristina 08/11/2016 22:40

Une belle initiative pour les Restos du cœur, avec l'hiver qui approche et les fêtes, on est en plein dedans. Un peu de pub pour une belle cause.

Merci ma Nadine. Moi j'ai l’édition 2014
Des gros becs sur ton nez glacé ! :-)

Nad 09/11/2016 00:42

Une très belle cause pour aider à mettre fin à la faim...
Des gros becs ma tite Cristina d'amour :-*

Chess 08/11/2016 11:24

Il faudrait que je lise la dernière édition !

Nad 09/11/2016 00:36

Le recueil pour l'année en cours est déjà sorti, je te souhaite d'en profiter Chess ;-)

scoobydu41 06/11/2016 16:04

Je ne connais pas ces livres mais bravo aux restos du coeur

Nad 07/11/2016 02:59

C'est en effet une superbe initiative de leur part..

Léa Touch Book 06/11/2016 12:35

Il faut que je me le prenne ! :)

Nad 07/11/2016 02:58

Une belle occasion d'apprendre à connaître plusieurs auteurs :-)

jerome 02/11/2016 15:04

Pas vraiment de noms qui m'attirent dans ceux que tu cites mais pour la bonne cause et pour la nouvelle d'Agnès Ledig, je suis partant !

Nad 03/11/2016 23:32

Tu fantasmes sur les Agnès ou quoi? ^^

Nad 03/11/2016 23:29

Je ne connais pas du tout ses livres mais un jour je voudrais bien en lire un pour voir...

le Bison 03/11/2016 09:44

Tabarnak, je ne connais pas du tout Agnès Ledig, j'ai confondu avec une autre Agnès...

le Bison 02/11/2016 22:13

Il faudra que je découvre aussi cette Agnès Ledig. Pas sûr qu'elle soit pour moi, mais j'ai envie de la lire, pour voir, pour découvrir, pour sentir...

Nad 02/11/2016 17:15

De mes 3 coups de cœur celle d'Agnès Ledig est ma favorite!

le Bison 02/11/2016 11:57

Les feuilles de l'érable argentée tombent à peine que tu as déjà des trucs sous le sapin... Attends au moins la neige, câlisse... T'es pas en retard, au moins :D

Nad 02/11/2016 12:37

Celui-là il était sous mon sapin en 2014 :D)))
À moins que c'était en 2015? Pfffffffffff mon mononeurone est pas encore réveillée!!!!! ^^

manU 02/11/2016 07:07

Ce ne serait pas l'édition 2016 par hasard ?... ^^

Nad 03/11/2016 23:31

mdrrrrrrrrrrrr on a l'poil qui se fait rare Bison? ^^

le Bison 02/11/2016 22:14

un par un...
Cela ne va pas t'occuper bien longtemps !! :D

Nad 02/11/2016 17:14

Niaises-moé pis j'vais t'arracher tes poils de Bison un par un!!! ^^

le Bison 02/11/2016 15:07

Crisse, on dirait bien que t'aime quand on t'niaise là ! :DD

Nad 02/11/2016 12:34

Bonyenne est-ce qu'on serait pas en train de m'niaiser là?
Attends un peu Bison que j't'arrache les poils un par un à la pince à épiler!!! ^^
Dans l'champ, dans l'mare, en autant que ses cuisses marinent dans l'jus d'Cognac.......... :D

Nad 02/11/2016 11:48

Ah oui ok...... peut-être bien 2016 finalement! J'vais t'mordre une cuisse! Pffffffffff! ^^

le bison 02/11/2016 11:47

Et pourquoi sur la photo c'est marqué 2016 ? Moi, j'y comprends rien ou alors cela fait trop longtemps que je n'ai rien bu...

Et puis la grenouille, ça vit dans l'champ ou dans l'mare ?

Non, ce matin, je capte pas grand chose...

Nad 02/11/2016 11:38

Pas pantoute, t'es dans l'champ! 2015 que j'te dis ^^

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher