Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 02:05

Alors que le navire La Sauternais navigue entre Tianjin et Dalian au Nord-Est de la Chine, un marin ingurgite un bol de poutine tout en prenant quelques clichés du soleil couchant à travers une « bitte » d’amarrage…

 

Merciiiii pour tes soleils sur la mer « Jaune » (enfin, pas si jaune…) :D))   

 

Bisous poutinideux baveux xxx

 

"Enfant du voyage
Ton lit c'est la mer
Ton toit les nuages
Eté comme hiver

 

Enfant du voyage
Ton cœur s'est offert
Au vent, aux nuages
Là-bas sur la mer"

 

 

Mer Jaune et poutine au large de Tianjin
Mer Jaune et poutine au large de Tianjin
Published by Nad - dans Vos soleils
commenter cet article

commentaires

claudialucia 01/09/2015 21:44

Et moi quand j'ai lu Poutine, j'ai cru que tu parlais de Vladimir! Un étonnement qui n'a pas duré! Je me suis souvenue d'avoir mangé de la poutine au "quartier latin" de Montréal; hélas! je n'ai pas aimé!

Nad 02/09/2015 00:48

Ah le quartier latin! C’est l’un de mes quartiers favoris à Montréal avec le Mont-Royal, rue-St-Denis et le quartier des spectacles. En ce moment justement dans le quartier latin c’est le FFM (Festival des Films du Monde). Pour la poutine, il y a des patateries vraiment meilleures que d’autres! :D
Et tu n'es pas la seule à avoir confondue avec l'autre Poutine! ^^

manU 06/08/2015 22:56

Magnifiques ces photos !
Poète, photographe...

Nad 08/08/2015 16:43

Il fallait quand même un certain doigté pour arriver à cadrer le soleil à travers la BA (dixit langage maritime : Bitte d’Amarrage – dictionnaire le p’tit Robert)

Je mange de la poutine donc je suis! ^^ Coït haut, ergo poutinum!!!

Nad 08/08/2015 16:40

Et à ses heures, « mangeur de poutine » :D
Je me demande bien s’il y a des mares à grenouilles pas loin de là...! ^^

eloy 07/08/2015 09:17

M'enfin sont tous fous ces romains tout ça pour un vulgaire tel portable à quelques millions de pixels qui fait clic clac n'importe comment!
Ce ne sont pas les photos qui sont belles, mais tout simplement la nature, une photo ne fait que la retranscrire maladroitement!
Et comme je fais partie intégrante de cette nature donc je suis beau aussi?
pas besoin de lire le discours de la méthode ou même dans des cartes à jouer pour le comprendre.: Coït haut, ergo sum, (un truc de c'genre)!
ON EST TOUS BEAUX
(m'enfin y en a qui sont plus moches que beaux, non?)

Chrisdu26 06/08/2015 13:10

Un seul mot MAGNIFIQUE !

Je veux voir la meeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer :D

Bisous tout plein <3

xxx

Nad 08/08/2015 16:39

Moi aussi!!!! On part quand ma Rousse? ^^
Bisous tout doux xxx

Nadael 06/08/2015 11:49

Sublimes photographies... quelles couleurs!!

Nad 08/08/2015 16:39

N'est-ce pas ma belle amie?

Mind The Gap 06/08/2015 09:36

Le deuxième coucher du soleil est somptueux !!

Nad 08/08/2015 16:38

J’aime aussi cette photo, avec le sillage du bateau laissé sur la mer…

eloy 06/08/2015 06:37

Ah ce fut vraiment un manque de bol (de poutine)!
D’abord, petite rectification ma chère, je n’ingurgitais pas, je dégurgitais sur tribord, le bateau dégueu gîtait sur bâbord, ‘’dégurgîte’’ et couvert : Pension complète, la croisière s’amuse,
elle n’est pas belle la vie!
Restons impartial, je rends donc (sens de vomir bien sûr) à la poutine ce qui lui appartient.

Ah ce fut vraiment un coup d’bol (de poutine) d’avoir comme sac à vomir toute l’immensité de la mer jaune, la bitte en question me servant d’entonnoir à gaver les poissons de cette mer jaune disons plutôt aussi marron caca qu’une poutinade.
Hélas ce fut vraiment un manque de bol (de riz), je dégobillais tellement à flux tendu que le tonton* ‘’sextant’’ en haleine, l’œil hagard du nord, crut qu’un homme était tombé à la mer, il mit l’embarcation de sauvetage à l’eau et c’est ainsi qu’une bonne partie du vomi de poutine fut récupérée dans un seau, le cuistot du bord pas plus sot que l’autre, en fit une soupe pour le dîner accompagnée de vermicelles chinois!
Je l’entends déjà, et alors, ce n’est pas la mer à boire, en tout cas c’est plus qu’amer à vomir, crois-moi, j’aurai préféré ma mère à voir, tu ris jaune au moins !!
*Meuh non le tonton, ce n’est pas mon oncle, c’est comme ça qu’on appelle le capitaine sur un navire
C’est comme bitte pourquoi as-tu mis ces affreux guillemets à bitte, aurais-tu si peur de la confondre avec son illustre homonyme dont je possède toujours un exemplaire sur moi !!
oui c'est ça un peu comme tout bon petit chinois a le petit livret rouge sur lui!
Et bien pour la même raison subliminale, j’ai mis des guillemets à sextant !
En fait ce ne fut vraiment qu’un ras le bol de poutine, heureusement ce soir je vais manger au chinois; miam-miam : Hannetons, scorpions, vers à soie à la plancha !
Des bisous poutinideux néanmoins encore un peu iodés.

Nad 08/08/2015 16:36

Meuh non…. Tu sais bien que c’est pure coïncidence si j’ai mis bitte entre guillemets, je trouve simplement que ce mot hautement spirituel mérite d’être « élevé » sur un piédestal. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’il faut rendre à César la poutine qui lui revient, et que les lauriers sont au fromage en grain ce que la sauce brune est à la mer Jaune? Bon, enfin, c’est pas tout à fait ça mais tant pis hein… :D))

J’espère que tu t’es régalé au chinois et qu’il te reste en bouche quelques vers à soie pour pouvoir en profiter une journée de plus... Quel régal! Slurp!!!

Bisous bavouilleux-morveux, parce que tu le vaux bien!

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher