Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2015 6 01 /08 /août /2015 04:17
La marelle de Samin

Photo prise par Sebastiao Salgado

 

 

La marelle de Samin

 

Sur un béton rouillé habité par les ronces

fils de fer, terrain vague, un dépotoir immonde

Samin trace à la craie les contours de son monde

au loin c’est cris d’obus de chars coups de semonces.

 

Craie bleue deux demi ronds pour le ciel et la terre

un nombre par case se choisit un galet

point bleu pour i de ciel sans faute écrit enfer

puis saute à cloche-pied en poussant son palet.

 

Il lance sa marelle avance en sautillant

il esquive l’enfer réussit la culotte

il est à la porte d’un éden scintillant;

au loin c’est cris au but et sombres bruits de bottes.

 

Il a franchi le neuf ce sans mordre une ligne

pose son pied léger sur le beau i de ciel,

son corps vole en éclats, une mine maligne

pour moins qu’une tu meurs en cris trop démentiels.

 

Un an de pleurs mouillés les ronces ont grandi

Samin à cloche-pied pousse la chansonnette

les armes se sont tues, les affaires, on dit?

Sur un amas d’ordures il tire une charrette.

 

Les armes se sont tues

ça lui fait une belle jambe.

Toutes les armes tuent

à tutoyer la mort.

 

À vous enfants niés d’un monde où la vie est en guerre

à vous enfants de ces charniers en fouillis sous la terre :

 

Ces charognards vous volent

les doux œufs de vos nids

et ils tuent et ils violent

par-dessus ça ils nient.

 

J-C Eloy - 2005

commentaires

Nad 02/08/2015 04:02

Tu sais à quel point j’aime ce poème pour ce qu’il dénonce de la guerre et de l’innocence des enfants qui en sont victimes. Pour le petit Samin et ses cris à travers les obus. Pour la marelle où la craie bleue côtoie les champs de mine. Pour les éclats de bonheur qui partent en lambeaux et qu’il ne faudra jamais taire. Pour tous ces dépotoirs immondes qui détruisent les rêves et entravent la liberté...


Et par-dessus ça ils nient!


Tendresse aux dix ans de Samin et à l’auteur de ces mots/maux… ;-)

eloy 05/08/2015 05:41

Ah le bison, c'est bien gentil de ta part, mais les mots, les miens ou ceux des autres ne restent à mes yeux que des mots, je leur fais une confiance plus que limitée, il n'y a qu'à voir ce qu'en font les hommes politiques avec leurs promesses jamais tenues.
Moi je me contente de jouer avec les mots avant qu'eux se jouent de moi.
Entre celui qui parle et celui qui agit, je préfère de loin ce dernier et en général plus on agit moins on en parle!
( car les mots tôt ou tard, pétaradent)!!

le Bison 04/08/2015 10:49

Parler de ces maux avec tes petits jeux de mots, loin d'être infimes d'ailleurs, même sous la forme d'un jeu, est déjà un pas pour que les choses changent.
A petite échelle, on a l'impression que cela ne sert à rien, mais l'oubli est pire que tout dans ce domaine,

eloy 02/08/2015 04:04

Ah non, je ne suis pas l'auteur de ces maux bien que je ne fasse pas grand chose pour que cela change.

L'humour, la dérision, je n'ai trouvé que ça dans ma vie pour supporter cet état de fait, mes pauvres petits jeux de mots ne pèsent rien contre ces tristes jeux de maux.

Oh oui je la prends ta tendresse, elle réchauffe le Coeur.

Chrisdu26 01/08/2015 19:12

Un très beau texte fort en émotion ...

La marelle est joliment amenée... que c'est joli et terrible à la fois.

Merci de ce partage ma Nadine
Gros bisous sur ta joue droite
Kiss ;-)

Nad 02/08/2015 04:47

Merci ma Cristina d’être passée sur ce poème écrit par J-C, un écrit qui me tient vraiment à coeur…

Je t’embrasse, gros becs sur ton p’tit nez xxx

manU 01/08/2015 10:57

Terriblement fort, terriblement beau, terriblement terrible, terrible...

eloy 02/08/2015 03:12

Et le plus terrible manU, c'est que ça continue, ça existe depuis la nuit des temps, à croire que la guerre, la barbarie sont le destin de notre humanité.

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

Résultats de recherche d'images pour « les enfants de l'exode salgado »
 

Rechercher