Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 00:55

Si le sexe s’épile, l’amour c’est face

 

C’est cent mille volts-face,

Sens ça, le sexe à piles

Fait que l’amour s’efface

Quand le sexe s’épile.

De la monnaie de singe

Un jeu à pile ou face,

Un vrai remue-méninges

S’empile quoiqu’on fasse !

 

Quand la pile s’emballe

On sauve la postface

Par du sexe à cent balles

Perdu, l’amour fait face

Sans pile et puis s’empale.

L’amour s’arrête pile

Où sexe n’est que poils

Pile poils, horripile

Un sextant, une étoile !

Peut-on mieux le sauter ?

Mis à nu, mis à poêle

Nu, sûr de sa beauté

Saboter sur la toile

Vaut l’âge ou volatil ?

Veau tel un chat botté !

 

Du sexe tant pileux

Épellation sommaire,

Des os pilés frileux

Ont les glandes, ma mère.

L’amour est pilonné

Leçon de pelotage,

Pile en acné à nez

Avec un trip otage ;

Tripes au goût amer

Comme un cul mal luné

Des poils dans le potage,

Un tas d’ébats houleux

Appris, à l’air primaire !

 

Le sexe ça se pelle

Des sots dans l’au-delà

Des baisers à la pelle

Retenue de gars là

Sots manquant à l’appel.

Si mon amour est dur

C’est que mon sexe est mou

Vice de procédure

Vice amour qui rend flou.

Quand ma chérie est molle

J’avoue ça me rend fou ;

Baiser, faire la moue ?

Dans un feu qui s’immole,

Il se taille au scalpel

Se barre en chocolat

Sucettes qui renflouent !

 

Et pelez- moi, amour :

C’est d’abord un gros t’A

Suivi d’un M toujours

Et les restes basta :

Quatre-vingt-dix pour cent

De ces matières grasses

Pour dix pour cent pour sang

De la matière grise ;

L’amour est tas de grâce

Coup d’État qui me grise ;

A la cour, étalon

Aiguille au prorata

Juste comme on le sent :

Sans chichi ni flonflon !

 

J-C 28/06/2006

 

PS : M’autorisez-vous à sauver la pile quitte à perdre la face !

Oui, alors sincèrement :

Motorisons nous tous puisque

La pile ne suce que si l’on s’insère*

 

! WONDERFULL !

 

* Mon père prétend que c’est lui dans les années 50 qui aurait inventé le slogan :

« La pile Wonder ne s’use que si l’on s’en sert »

commentaires

Nad 25/04/2015 02:52

Purée le patient!!!
Pfffffffffff attends je prends des notes pour ta prochaine séance de lundi prochain 9h00 et PILE POIL hein!!! Si je comprends bien ton trouble délirant (eh oui…), quand le sexe tombe à pique t’en perds la face, quand il s’épile t’es à carreau. Sans oublier que tu mets du poil plein le potage à force de tripotage, si seulement c’était pour raviver les saveurs de la sauce à poutine et là je ne parle pas de l’ « autre », mais bien du fameux met gastro nominé (poutine un jour chiasse pour toujours je sais je sais!).
Et puis le Bison qui semble drôlement bien te comprendre, vous deux vraiment, ça fait longtemps que je vous ai trouvé des affinités, deux cinglés de la même cuvée! Que j’aimerais voir ça une épilation de Bison, enfin… Et manU qui se pointe, moi je te dis manU tiens-toi loin de ce J-C, il va te rendre aussi fou qu’il ne l’est. Ce sera peine perdue, tu finiras dans un plat de poutine avec tes cuisses de grenouille. C’est comme ça, à force de le côtoyer, c’est moi qui me suis retrouvée sur un divan…
Dis-moi mon mangeur de poutine, t’es certain que ça va? Parce que franchement j’suis inquiète plus que jamais. Non seulement tu stagnes, mais tu régresses… Je ne sais même plus si je pourrai faire quelque chose pour toi… MDR (merci de rien quand même……)
Tu tripes fort mon homme, mais quel sex–appeal quand tu t’empiffres une poutine derrière la cravate :D
Bisous plus bavouilleux et morveux que jamais parce que franchement, t’en as « vachement » besoin…

eloy 27/04/2015 06:43

Purée le patient dis-tu, ah ça tu peux le dire PATIENT, une patience incommensurable pour supporter ton flux baveux de mots poutinideux (oui, oui n’hideux).
Oui fou, cinglé, taré et comment crois-tu que je pourrais vivre ici en Chine si je ne le l’étais pas.
Pense un petit peu et tu verras qu’un fou met toutes les chances de son côté pour obtenir un droit d’asile, en plus il pourra y demeurer à vie!
Enchanté de savoir que le Bison serait de la même cuvée que moi et d’ailleurs première affinité :
Nous sommes comme le bon vin : Nous bonifions en vieillissant, preuve s’il en est que nous sommes bien de la cuvée de la victoire (un grand V). Ravi d’apprendre aussi que manU, l’homme grenouille, serait à deux doigts d’y plonger lui aussi!
Pour le RDV lundi à 9H pile-poil, tu repasseras ma belle, après l’épilation du bison, j’exige un divan tout neuf, en peau d’bison, oui ça si tu veux, tu t’arranges avec lui!
C’est quand même un comble ça, je me décarcasse (du sucre et autre…) pour faire un joli poème d’amour, romantique, fleur bleue et poteau rose enfin tout quoi et elle me crache en pleine figure
que je ne parle que de sexe à pile ou pas ; en fait elle ne pense qu’à bouffer (délirante en plus),
rien que dans un seul com je note : Poutine, cuisse de grenouille, tripes, elle envoie même la purée!
Au moins le Bison en a dit peu mais elle en adipeuse, étale sa poutine toute graisseuse à longueur de mots, ma parole à croire que tu es éternellement en état de grasse( non, non pas la ville du parfum!)
Parlons- en de ces séances sur ton divan, heureusement qu’on y boit bien car j’ai rarement l’occasion d’en placer une, ma psy cause sans cesse, un vrai moulin à paroles, et le peu de fois où j’ai pu causer, elle ronflait et entre deux ronflements, j’vous dis pas ses renvois de poutine de la veille!
Soyons objectif, je reconnais qu’une fois entre deux gorgées de Margaux, elle a répondu à ce que je lui dévoilais de mon intimité:….
Je lui faisais remarquer que vers l’âge de 12 ans je m’étais senti profondément pénétré par Dieu et bien voici ce qu’elle m’avait répondu : Tes parents ont porté plainte au moins!
Seau d’eau mis à part, je n’ai rien trouvé de mieux pour lui rafraîchir la cervelle!
Un esprit de contradiction si acéré que je l’affirme: Nad c’est panade !
Ah j’entends les autres d’ici : Ben, c’est qui alors?
Si ça n’est pas une preuve de mauvaise foi, je me fais pape, athée bien sûr et à tes souhaits ma psy pré ferrée!

manU 22/04/2015 21:23

Là encore, c'est recherché, un peu coquin, plein de jeux de mots et d'humour, bravo !

eloy_jc@yahoo.com 23/04/2015 05:23

Bonjour Manu
c'est recherché dis-tu: normal on cherche tous l'amour mais combien le trouvent vraiment, et plus tu cherches moins tu trouves!
Ah oui j'aime jouer avec les mots avant qu'eux se jouent de nous

le Bison 22/04/2015 20:24

Beaucoup de jeux de mots et de lettres, j'adore.

Mais qu'elle est dure cette inflation,
parce que depuis 2006
pour cent balles, t'as plus grand chose en matière de sexe,
tout juste de quoi recharger des piles,
le sex-appeal en prend un coup
et pas sur que tu puisses te payer une épilation totale.

eloy_jc@yahoo.com 23/04/2015 05:26

Bonjour le Bison
Ah bison, cette satanée inflation:
Plus elle monte et plus il tombe, euh, j'veux dire plus le pénis tance!
c'est bien pour ça que quand une me dit: Chéri, tu montes, je lui réponds:
Ok, je monte mais si tu descends..................................
ton prix

L'amarrée Des Mots

  • : L'amarrée des mots
  • L'amarrée des mots
  • : « Si ce que tu dis n’est pas plus beau que le silence, alors tais-toi... » - Eric-Emmanuel Schmitt
  • Contact

En ce moment je lis...

La Frontière du loup par Hall

Rechercher